Pendant Noël, Anna Sigalevitch célèbre le génie du compositeur Lugwig van Beethoven, dont on fêtera en 2020 les 250 ans, avec chaque jour l'une de ses symphonies.

Gravure de Ludwig van Beethoven
Gravure de Ludwig van Beethoven © Getty / Grafissimo

A 25 ans, il écrivait déjà : "Courage ! Malgré toutes les défaillances de mon corps, mon génie doit triompher." Beethoven est en effet une force qui va, une sorte de phénix : il a toujours surmonté ses drames, amoureux, physiques, familiaux, par sa force créatrice, et on verra à travers ses symphonies, à quel point son langage n'a cessé de se renouveler. 

Beethoven a presque 30 ans lorsqu'il compose sa 1ère symphonie, dans la lignée de Mozart et d'Haydn, son professeur. Sa personnalité est déjà bien affirmée, mais c’est à partir de la 3ème, l’héroïque, qu’elle explose littéralement...

La suite à écouter

Aller plus loin

  • Guide de la musique de Beethoven, par Elisabeth Brisson (Ed. Fayard)
  • Guide illustrée de la musique symphonique de Beethoven, par Michel Lecompte, (Ed. Fayard)

Versions écoutées

  • SIMON RATTLE, Ludwig van Beethoven : Symphonies n°1 à 9 / CD 1, BERLINER PHILHARMONIKER 2016
  • LEONARD BERNSTEIN, Ludwig van Beethoven : Symphonies et ouvertures cd1,  DEUTSCHE GRAMMOPHON
  • HERBERT VON KARAJAN, Symphonie n°9 en ré min op 125, WARNER CLASSICS 2015
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.