Créé à l'Opéra d'Amsterdam en 2016 le dernier opus de la compositrice finlandaise connaît sa première française au Palais Garnier, avec une direction musicale de Ernest Martínez Izquierdo et une mise en scène de Peter Sellars.

Kaija Saariaho, compositrice, reçoit le prix de musique polaire 2013 du roi suédois Carl Gustaf lors de la cérémonie de remise des prix au Stockholm Concert Hall le 27 août 2013.
Kaija Saariaho, compositrice, reçoit le prix de musique polaire 2013 du roi suédois Carl Gustaf lors de la cérémonie de remise des prix au Stockholm Concert Hall le 27 août 2013. © AFP / ERIK MARTENSSON / SCANPIX SUÈDE

"Les timbres du luth ou de la voix, les mouvements d’une danse et ceux du vent sont autant d’impalpables trésors, dont la perte peut se révéler insoutenable. "Only the Sound Remains" réunit deux opéras, Always Strong et Feather Mantle, inspirés de deux pièces du théâtre nô japonais : Tsunemasa et Hagoromo.

Mort violemment au combat, Tsunemasa réapparaît, intranquille, à la cour : son esprit est privé du bonheur de jouer le luth dont il savait tirer des sons enchanteurs.

Dans Feather Mantle, un pêcheur veut s’approprier le vêtement qu’il trouve suspendu à une branche. Une jeune nymphe lui demande alors sa restitution afin de regagner les cieux. Elle promet en échange l’offrande d’une danse."

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.