"J'aurais dû apporter des fleurs" d'Alma Brami
"J'aurais dû apporter des fleurs" d'Alma Brami © Gallimard

Close to Alma Brami... La jeune romancière est l'un des 607 auteurs de cette rentrée littéraire. Rencontre autour de quatre mots : rentrée, écriture, Lolo Ferrari et homme.

Présentation de l'éditeur :__

« N’apporte rien Gérault, on a tout ! » Toujours cette générosité qui écrase. Ben tiens, c’est vrai, qu’est-ce que je pourrais bien leur apporter, moi, dans leur foyer parfait ! Une pauvre bouteille de pinard ? Qui sera bu le nez bouché avant d’entamer les grands crus de leur cave à vin personnelle. Des fleurs ? Qui se retrouveront dans l’évier, humiliées par tous les bouquets qui, eux, auront eu le privilège de trôner dans des vases. Mieux vaut des mains vides et l’honneur sauf, qu’un « oh, mais fallait pas » qui accable. Fallait pas, vraiment pas, tu nous déranges avec ton cadeau minable, remporte-le. Je ne viendrai avec rien. Rien et mon manteau et malgré tout, peut-être qu’ils auront droit à mon sourire, peut-être, si je suis grand seigneur.

Les invités
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.