A son domicile dans l'Oise, Pascal Picq nous présente son cheval Donatello et nous conte l'histoire de l'évolution des équidés

Sébastien gère une pension de 13 chevaux près de Besançon (Doubs). Un gendarme en patrouille lui rend visite, 22 septembre 2020.
Sébastien gère une pension de 13 chevaux près de Besançon (Doubs). Un gendarme en patrouille lui rend visite, 22 septembre 2020. © Radio France / David Digiacomo

Reportage dans l'Oise chez Pascal Picq

Pascal Picq et son cheval Donatello
Pascal Picq et son cheval Donatello © Radio France

Maître de conférences au Collège de France, Pascal Picq a introduit l'éthologie dans le champ de l'anthropologie évolutionniste, et poursuit désormais ses travaux sur l'évolution en cours de l'Humanité.

Ses recherches s’intéressent à l’évolution morphologique et sociale de la lignée humaine dans le cadre des théories modernes de l’évolution.

Pascal Picq a convié Denis Cheissoux chez lui, dans l'Oise en Picardie, au milieu des poules, du coq dénommé "Jupiter", du chien "César", du chat, et des chevaux.

Fils de maraîcher de Gennevilliers, il a connu les chevaux dans l’agriculture, a toujours aimé cet animal et s’est installé dans un lieu où il pouvait en recevoir.

“J’ai toujours eu un désir d’avoir des chevaux (...) mais je suis monté à cheval tard”.

Il nous présente son cheval Donatello, et Ebène, celui de sa femme.

Il nous conte également l'histoire de l'évolution de cet équidé, domestiqué entre 3500 et 4000 ans avant Jésus-Christ. En un sens, cette domestication aurait sauvé cet animal puisqu'il passe alors du statut de gibier à celui de véhicule de transport.

Au commencement, cet animal était un tout petit cheval sans sabots, et au fur et à mesure de l'évolution, les chevaux ont grandi et se sont dotés de sabots.

“Il y a une dette de l’Humanité à l’égard des chevaux”, poursuit le paléoanthropologue, tout en rappelant les nombreux services et sacrifices de ces équidés.

Pascal Picq est l'auteur de très nombreux essais, dont le dernier : "Et Dieu créa la femme" (Odile Jacob).

Autres escales équestres

2ème escale avec le comédien Philippe Noiret, qui nous raconte l’Aude et ses chevaux.

Puis, direction les Vosges, avec Françis Dopff, débardeur à cheval. Découverte de cette technique de sylviculture qui consiste à transporter des arbres abattus de leur lieu de coupe vers une zone de dépôt, à l’aide d’un cheval.

Jean Rochefort et Denis Cheissoux
Jean Rochefort et Denis Cheissoux © Radio France / Denis Cheissoux

Enfin, dernière escale avec le grand Jean Rochefort, dans son haras d’Auffargis, dans les Yvelines.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Pour aller plus loin

L’évolution du cheval : Arbre Généalogique des Équidés. Gérard et Nadine Ciavatti.

Comment 5 000 ans d'histoire ont façonné le génome des chevaux modernes ? CNRS, 06/05/2019 

Qu’est-ce que l’éthologie ? Institut français du cheval et de l’équitation (IFCE

Les articles du Journal du CNRS sur la paléoanthropologie 

Les dernières nouvelles de la Préhistoire. Institut national de recherches archéologiques préventives (INRAP)  

Biographie et filmographie de Jean Rochefort 

Biographie et filmographie de Philippe Noiret 

Le débardage à cheval, qu’est-ce que c’est ? Société Française des Équidés de Travail (SFET)   
 

Programmation musicale

  • Nobody's fault - Benny Sings
  • La casquette du facteur cheval - Michel Fugain
Les invités
L'équipe
Thèmes associés