Bienvenue à la Ferme de la Tour des pins ! Marie Maurage accueille petits et grands parmi ses chèvres et ses brebis.

Marie Maurage a fait de sa ferme un lieu de production bio ainsi qu'un lieu de transmission pour les jeunes du quartier
Marie Maurage a fait de sa ferme un lieu de production bio ainsi qu'un lieu de transmission pour les jeunes du quartier © Radio France / Denis Cheissoux

Nous partons pour les Bouches-du-Rhône !

Reportage à Marseille

Rediffusion d'une émission diffusée la première fois le 28 janvier 2017.

Marie Maurage est éleveuse de chèvres et de brebis sur 12 hectares mais au milieu des tours des quartiers nord de Marseille, plus connus pour leurs misère et leurs trafics, bref des quartiers chauds et pourtant.
 

Un cheval de trait, un troupeau de moutons au loin, plus près des chèvres ; tout ce petit monde voit la vie en bio sous l’œil d’une partie des tours des quartiers nord.

C’est devenu un lieu de production et de transmission pour les jeunes du coin.
Il y a des fermes pédagogiques que Marie a remis en état.

Mariage de l’environnemental, du social de l’économie car il s’agit bien d’une entreprise. 

Reportage en compagnie de cette militante qui pense que l’alimentation est un lieu où se construit un individu.
Direction la ferme de la Tour des Pins en compagnie de Marie Maurage, petit bout de femme aussi engagée qu’opiniâtre.

Reportage dans la plaine de la Crau

Située entre l’ancienne décharge marseillaise d’Entresen, l’aéroport d’Istres et les sites de Fos et Berre, des pipe-line sous ses pieds et une urbanisation galopante, la plaine de La Crau résiste avec sa réserve naturelle nationale des Cossouls de Crau, son écomusée, son domaine du Merle et sa maison de la transhumance qui forme les bergers. 

Berger dans la Plaine de la Crau (Bouches-du-Rhône)
Berger dans la Plaine de la Crau (Bouches-du-Rhône) © Radio France / www.agglo-accm.fr

Ecologistes et agriculteurs se sont réunis pour préserver les quelques 600 km2 de notre dernière steppe occidentale. 

Herbe riche, foin AOP (Appellation d'Origine Protégée) -un must pour les chevaux de compétition- des cailloux comme tombés du ciel, des moutons mérinos, des outardes canepetières ; le tout sous les yeux des Alpilles, de l’ancienne Durance et le souffle du Mistral, premier habitant des lieux.

Reportage aux côtés d'Axel Wolf, directeur de l’Ecomusée et de la Réserve Nationale et Patrick Fabre, directeur de la Maison de la transhumance du domaine du Merle.

Programmation musicale

  • Je danse le mia - IAM
  • Bittersweet - Lianne La Havas
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.