Sur ce grand plateau de calcaire drômois, l'auteur des Malaussène nous ouvre les portes de son jardin, de son affût d'observation et de sa cabane d'écriture

Denis Cheissoux et Daniel Pennac
Denis Cheissoux et Daniel Pennac © Radio France / Denis Cheissoux

Il y a plus de 30 ans, Daniel Pennac et sa femme Minne ont posé leurs valises sur ce plateau du Vercors, à 1100 mètres d'altitude, sur la commune de Vassieux-en-Vercors. 

Vercors, Drôme, randonnée, alpage, montagne
Vercors, Drôme, randonnée, alpage, montagne © Radio France / Florence Beaudet

Quand l’air est immobile, les locaux appellent cela « la veille » car souvent, derrière, arrive un ciel aussi beau que compliqué. Les nuages peuvent alors stationner des jours au Col du Rousset

L’olivier, la lavande, la vigne en contrebas, vers Die, dialoguent avec le soleil.

La Colle-sur-Loup fut un lieu d’enfance du jeune Daniel. On y a verticalisé le béton et la côte d’Azur ressembla … à ce qu’elle est. 

Daniel Pennac et Denis Cheissoux
Daniel Pennac et Denis Cheissoux © Radio France / Denis Cheissoux

Au cœur du mois d'août, Daniel Pennac et Denis Cheissoux grimpent dans l’affût à animaux, pour observer les sangliers mangeant des noix "avec une distinction aristocratique". 

Et au cœur des bois, ils découvrent la cabane à Dédé, dans laquelle Daniel Pennac écrit quand sa maison est pleine, sous l’œil du Grand Veymont, gardien des hauteurs. 

Enfin, ils se promènent dans le jardin autonome de sa femme Minne, qui doit être ni amendé ni arrosé.

Pennac n’est pas un mondain. Là-haut, c’est l’anti Luberon. 

Ce méridional d’origine a choisi ce lieu à soixante-dix kilomètres de toutes les grandes villes pour alimenter le songe, ouvrir la porte aux mots, parler avec le vent, écouter la nuit, prendre langue avec les bêtes, nommer les nuages, les étoiles, les fleurs, les herbes, les insectes et les arbres. 

Pour aller plus loin

Programmation musicale

  • We love each other so much - Sparks
  • Les papillons - Thomas Fersen
Les invités
L'équipe