[scald=12819:sdl_editor_representation]La théorie de Paul Virilio selon laquelle le progrès technique nous mène à notre perte, développée depuis des décennies par ce philosophe et urbaniste, rencontre un écho tout particulier avec l'actualité de la crise financière mondialisée. N'est-il pas temps de ralentir ?### invité(s)

Paul Virilio

Philosophe, urbaniste, essayste, spécialiste des questions stratégiques soulevées par les nouvelles technologies. Aujourd’hui il vit à La Rochelle. Biographie: 1932: Naissance à Paris Entre 1968 et 1998: Directeur et président de l’Ecole spéciale d’architecture à Paris 1973: Directeur de la collection « L’Espace critique » aux éditions Galilée. 1987: Grand Prix national de la critique 1990: Il devient directeur de programme au collège international de philosophie sous la direction de Jacques Derrida. Depuis 1992: Il est membre du Haut Comité pour le logement des défavorisés, sous la présidence de Louis Besson. Depuis 1991: Après l’exposition La Vitesse, il a participé à plusieurs expositions de la Fondation Cartier pour l’art contemporain (Un monde réel en 1999, Le désert en 2000) et a conçu, en 2002, l’exposition Ce quiarrive. Paul Virilio, contributeur aux éditions Hermann de l'ouvrage "Regards sur la crise"### Gerard Lemarquis

Correspondant pour le journal Le Mo### programmation musicale

Vampire weekend

white sky label: XL recordingparution: 2010

L'équipe

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.