Comme on nous parle de la Syrie avec :

Manon Loizeau, journaliste reporter qui s'est rendue clandestinement en Syrie, lors des évènements de 2011 et en septembre dernier

Fabienne Servan-Schreiber, productrice (CinéTévé)

Béatrice Soulé, documentariste

Hala Al Abdallah, réalisatrice syrienne

Stop Syrie Lou Doillon
Stop Syrie Lou Doillon © Radio France

Vague blanche pour la Syrie c'est :

- demander aux peuples du monde entier de s’unir au peuple syrien en manifestant à la même heure locale, de 19h à 19h30, un papier ou un tissu blanc à la main, le mot « Stop » écrit dessus

- une manifestation internationale le vendredi 15 mars à l'occasion des deux ans de la révolution syrienne

- 20 programmes courts intitulés 2' pour la Syrie diffusés du 1er au 20 mars sur toutes les chaînes de France Télévision, France 24, TV5 Monde, LCP, Public Sénat, en partenariat avec Radio France, Libération et le Nouvel Observateur

<img src="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2013/02/4e677f0e-7b53-11e2-a7b7-782bcb76618d/640_nuit.jpg" alt="Nuit Lindon Clark" width="637" height="525" />
Nuit Lindon Clark © Radio France

Pascale Clark et Vincent Lindon ont passé la nuit ensemble !!!!

> Une nuit à revivre, (ré)écouter et télécharger

Les liens

Une Vague Blanche pour la Syrie Le principe en est simple : demander aux peuples du monde entier de s’unir au peuple syrien en manifestant à la même heure locale, de 19h à 19h30, un papier ou un tissu blanc à la main, le mot « Stop » écrit dessus. Se déclenchera ainsi au fil des fuseaux horaires et à travers le monde, une «ola» mondiale de protestation, une immense vague blanche, reprise au fil de la journée par les médias. Pour la visibilité de la manifestation, le rendez-vous sera donné prioritairement devant les mairies ou au plus près des mairies. Et tout rassemblement sera laissé à l’initiative de chacun sur les lieux de travail ou de loisirs. Ce soir là, chacun pourra poster sa photo, le mot Stop à la main, sur le site http://www.vagueblanchepourlasyrie.org afin de créer une vaste manifestation sur le net et les réseaux sociaux avec notamment une page Facebook dédiée. Ainsi, chacun pourra participer. Plus de deux cents personnalités ont déjà rejoint la « Vague blanche » le 17 Avril dernier (jour anniversaire de l’Indépendance de la Syrie), lors du lancement de ce mouvement au Trocadéro à Paris, et dans plusieurs villes de France. Des milliers de photos ont été postées sur le site. Aujourd’hui, des relais sont nécessaires aux quatre coins de la planète afin de faire le lien entre toutes les ONG dédiées aux droits de l’homme, et toucher le plus grand nombre : mairies, villes jumelées, monde médical, monde des affaires, monde du spectacle et de l’audiovisuel, réseaux sociaux, personnalités de renom international, etc. Nous faisons appel aux initiatives individuelles, à la société civile, à l’imagination de chacun, pour que de la petite à la plus grande manifestation, les tissus blancs se lèvent partout dans le monde, en une action solidaire libre de toute influence politique, étatique ou partisane. Mentions légales

Les références
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.