La justice restaurative, rencontres entre détenus et victimes.

L'entrée de la Maison d'arrêt de Poissy
L'entrée de la Maison d'arrêt de Poissy © Radio France / Charlotte Perry

Introduite en France par la Loi du 15 août 2014, la justice restaurative mise sur les rencontres entre détenus et victimes pour apaiser les souffrances, panser les plaies laissées béantes par le procès pénal et, in fine, restaurer le lien social. Une expérience bénéfique pour tous. 

Car aussi longue soit la peine, les détenus ont vocation un jour à réintégrer notre société. 

Et si la prison abîme l’homme, le dialogue avec les victimes, lui, restaure l’humanité. Un préalable essentiel pour ne plus recommencer. 

Pratique ancestrale venue des Inuits et des Maoris, réintroduite dans le monde anglo-saxon dans les années 70 et expérimentée en France à la maison centrale de Poissy depuis 2010, la justice restaurative offre une autre vision de la politique pénale. Une autre vision que l'illusion du tout carcéral.

Rencontre avec des détenus et des victimes qui ont tenté l’expérience.

Ce reportage a été sélectionné pour le prix Grandes Ondes, dans le cadre du Festival Longueur d’ondes qui a lieu ce week-end à Brest (30 janvier au 4 février 2018).

Un reportage de Charlotte Perry.

Les liens :

La programmation musicale :

  • Serge Reggiani, L'étranger (Albert Camus)
  • Babel Quartet, L'évadé
  • Lola Lafon, Aux prochaines minutes
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.