Cette semaine, Comme un bruit qui court vous emmène au sud de l'Italie, en Calabre, dans le village devenu le symbole de l'accueil des réfugiés en Europe.

Peinture murale à Riace, Calabre, Italie.
Peinture murale à Riace, Calabre, Italie. © Radio France / Antoine Chao

Et cela depuis vingt ans, lorsqu'un bateau de migrants kurdes avait accosté sur la plage de ce village en pleine désertification et participé à sa renaissance. Mais aujourd’hui dans l’Italie de Matteo Salvini, ministre de l’Intérieur d'extrême droite et vaguement nostalgique de la période mussolinienne, les étrangers ne sont pas les bienvenus. Ils sont plutôt désignés comme boucs émissaires et le modèle Riace est mis en péril. 

Peintures affichées dans les rues de Riace, Calabre, Italie.
Peintures affichées dans les rues de Riace, Calabre, Italie. © Radio France / Antoine Chao

Les choses ont tourné au vinaigre... Les fonds de soutien ont été supprimés, le village est endetté et le maire Domenico dit « Mimmo Lucano », a été arrêté, destitué de ses fonctions, assigné à résidence puis, en octobre dernier, éloigné du village qui l’a vu naître.

L'accueil des migrants est aussi devenu un marché juteux, en Italie et particulièrement en Calabre où il y en a qui s'y connaissent bien en affaires…

Un reportage d'Antoine Chao.

Parc à Riace, Calabre.
Parc à Riace, Calabre. © Radio France / Antoine Chao

Les liens

Radio Riace International

En ce moment au cinéma : Le grand bal de Laetita Carton 

Soirée de soutien aux 3 de Briançon à la Générale Nord-Est

Manifestation Nationale à Rome le 10 novembre : Unis et solidaires contre le gouvernement, le racisme et le décret Salvini

Programmation Musicale 

Coro A. Toscanini di Torino "Bella Ciao" 

La Mescla & Ficu Fresche "Rosabella"

André Minvielle "Etranges étrangers"

Ars Nova Napoli "Pizzica di torchiarolo"

FOCUS : Réfugiés, migrants : mythes et réalités avec Claire Rodier

Claire Rodier est juriste au Gisti (Groupe d’information et de soutien des immigrés), co-fondatrice du réseau euro-africain Migreurop, et travaille plus particulièrement sur les politiques européennes d’immigration et d’asile.

Dans la nouvelle édition, actualisée de « Migrants & Réfugiés, Réponse aux indécis, aux inquiets et aux réticents » (Editions La Découverte, 2018), elle revient sur le mythe du « grand remplacement » et souligne le décalage entre la réalité chiffrée de l'immigration (divisée par 9 depuis 2015, chiffres Frontex) et l'hostilité des discours et des politiques qui l'accompagnent, aussi bien en Italie ou en Hongrie qu’en France.

Un entretien mené par Giv Anquetil. 

Les liens 

Sursaut Citoyen : Initiative des associations et des collectifs citoyens qui recense tous les points de solidarité.

A voir aussi en une du Monde Diplomatique, l'article de Benoît Bréville. "Le mythe de la ruée vers l'Europe : Immigration un débat biaisé"

Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.