A Boulogne-Billancourt après l'incendie du Foyer de Travailleurs Migrants de la rue Nationale et avec Attac à l'agence de la BNP Opéra à Paris pour lutter contre l'évasion fiscale

au Foyer de Travailleurs Migrants de la rue Nationale à Boulogne Billancourt
au Foyer de Travailleurs Migrants de la rue Nationale à Boulogne Billancourt © Radio France / Charlotte Perry

Qui veut la peau du Foyer National ?

Dans la nuit du 15 au 16 décembre, un incendie criminel a éclaté au Foyer de Travailleurs Migrants de la rue Nationale à Boulogne Billancourt. Un homme est mort, un autre est toujours dans le coma, et plusieurs ont été grièvement brûlés. Après avoir mis en cause un des résidents du foyer, les pouvoirs publics se sont rétractés, mais le vrai coupable court toujours. Entre le climat raciste et xénophobe qui règne actuellement dans le pays, les opérations de spéculations immobilières en cours à Boulogne et la grève qui oppose depuis 7 mois les résidents au gestionnaire du foyer, Coallia, nombreux sont ceux qui aimeraient se débarrasser du foyer et de ses locataires…

Un reportage de Charlotte Perry

Manifestation de solidarité avec les victimes, leurs familles et tous les résidents : mardi 10 janvier rassemblement à partir de 17H au foyer, 27 rue Nationale, départ 18H

Sow Bamody, l'un des premiers résidents du foyer de Boulogne
Sow Bamody, l'un des premiers résidents du foyer de Boulogne © Radio France / Charlotte Perry
Bakary Cissoko, président du comité des résidents du Foyer de Travailleurs Migrants de la rue Nationale à Boulogne-Billancourt
Bakary Cissoko, président du comité des résidents du Foyer de Travailleurs Migrants de la rue Nationale à Boulogne-Billancourt © Radio France / Charlotte Perry
les dégâts de l'incendie au Foyer de Travailleurs Migrants de la rue Nationale
les dégâts de l'incendie au Foyer de Travailleurs Migrants de la rue Nationale © Radio France / Giv Anquetil

Les liens :

Un article du Monde diplomatique par Ali Chibani sur "Mamadou m'a dit"

Mamadou m'a dit : Les luttes des foyers, Révolution Afrique, Africa Fête aux Editions Syllepse

Le collectif pour l'avenir des foyers

Programmation musicale : "Mamadou m'a dit" de François Bérenger par Raoul Petite / François Tusques "Nous allons vous conter"

Evasion fiscale : Juncker et les Faucheurs

action d'Attac à la BNP Paribas à Opéra
action d'Attac à la BNP Paribas à Opéra © Radio France / Giv Anquetil

Une trentaine de militants d’Attac ont mené une opération symbolique vendredi 6 janvier dans la matinée devant une agence de la BNP à Paris, dans le quartier d’Opéra. Ils entendaient faire le procès de l’évasion fiscale, dénonçant le soutien des banques aux multinationales. Une action qui raisonne avec le procès médiatique aujourd’hui fait à Jean-Claude Juncker, le président de la Commission européenne. D’après des câbles diplomatiques allemands divulgués par le Guardian, il aurait bloqué les réformes visant à lutter contre l’évasion fiscale des multinationales alors qu’il était Premier ministre du Luxembourg.

Un reportage de Giv Anquetil

devant la BNP à Opéra, Paris, lors de l'action d'Attac le 6 janvier
devant la BNP à Opéra, Paris, lors de l'action d'Attac le 6 janvier © Radio France / Giv Anquetil
devant la BNP Paribas à Opéra, Paris, lors de l'action d'Attac
devant la BNP Paribas à Opéra, Paris, lors de l'action d'Attac © Radio France / Giv Anquetil
à la BNP Opéra, Paris, pendant l'action d'Attac
à la BNP Opéra, Paris, pendant l'action d'Attac © Radio France / Giv Anquetil
à l'agence de la BNP, à Opéra, Paris, pendant l'action d'Attac
à l'agence de la BNP, à Opéra, Paris, pendant l'action d'Attac © Radio France / Giv Anquetil

Les liens :

Le Facebook d'Attac France

Le site d'Attac France

Programmation musicale : Ein Lied für Jean-Claude Juncker / Assigné-e-s à résistance HK et les Saltimbanks.

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.