La contestation gronde et d’un samedi à l’autre la mobilisation va crescendo.

Manifestation du 8 décembre, Paris.
Manifestation du 8 décembre, Paris. © Radio France / Antoine Chao

La colère des gilets jaunes redonne de la couleur au mouvement social et les lycéens emboîtent le pas. 

Les mobilisations sont partout : dans les zones rurales, sur les ronds-points, en outre-mer mais aussi à Paris ! Un apéro était organisé le 4 décembre à l'Assemblée nationale à 18h30 pour se rassembler devant un lieu symbolique du pouvoir mais aussi à la Bourse du travail, jeudi dernier suite à l'appel du Collectif Inter-gares et du Comité Adama, entre autres, à se joindre aux Gilets Jaunes.  

Bourse du travail, Saint-Denis, jeudi 6 décembre 2018.
Bourse du travail, Saint-Denis, jeudi 6 décembre 2018. © Radio France / Giv Anquetil

Jeunes de quartier, cheminots, étudiants et gilets jaunes avaient défilé ensemble au départ de Saint-Lazare le 1er décembre et comptent bien re-converger ce samedi dans les rues de Paris. 

Détour ensuite par Montluçon dans l’Allier avec les militants du Comité de défense du rail local (Coderail), les lycéens mobilisés et les gilets jaunes. Sans voiture, point de salut et le combat pour une desserte ferroviaire décente en conditionne beaucoup d’autres…

Gare de Montluçon
Gare de Montluçon © Radio France / Antoine Chao

Exemple emblématique de la France des ronds-points, Montluçon se retrouve délaissée au profit des métropoles, et compte ses plaies : isolement, faibles ressources, exil des jeunes et des diplômés, chômage, pauvreté. L’égalité des territoires prévue par la Constitution n’y est plus qu’un souvenir. 

Un reportage d'Antoine Chao.

Les liens

Le Coderail 

Théâtre des Ilets - Centre Dramatique National de Montluçon

Au théâtre de Belleville, à Paris jusqu'au 18 décembre "Désobéir, le monde était déjà dans cet ordre-là quand nous l'avons trouvé"

"Amertume et résistance à Montluçon" - Le Monde diplomatique

"La France abandonne ses villes moyennes" - Le Monde diplomatique

Programmation Musicale

"Hiver Brûlant" Aloise SAUVAGE

"Ah ça ira" Catherine RIBEIRO + ALPES

"C'est un joli nom camarade" Thomas Pitiot 

FOCUS

Chronique des mobilisations en cours, avec Emmanuel Todd

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.