Thierry Baffou nous fait découvrir la permaculture en Mayenne puis rencontre avec Arsène Tchakarian, qui, à cent ans, est le dernier survivant du groupe Manouchian.

Paillage à gogo à la ferme de la Roussière
Paillage à gogo à la ferme de la Roussière © Radio France / Antoine Chao

La permaculture, c’est quoi exactement ?

Nous posons la question à un groupe de stagiaires allé passer deux semaines à la ferme de la Roussière à Athée, en Sud Mayenne, chez Thierry et Cathy pour passer un "CCP", un Cours Certifié de Permaculture .

S’agit-il juste d’apprendre à faire son potager bio pour se nourrir sainement, à auto-construire sa maison, à accomplir sa propre transition énergétique... ou plus radicalement, participer à changer le monde ?

En tout cas, à l’heure ou Donald Trump annonce la sortie des Etats-Unis de l’Accord de Paris (Cop21), une « génération climat » s’inquiète de la santé de la planète et s’engage dans des actions collectives et personnelles pour mettre en œuvre une transition écologique et sociale. Dans la dynamique du mouvement Bizi ! et des actions Alternatiba (le film Irrintzina : le cri de la génération climat sortira en octobre), de l’engouement pour les documentaires comme Demain de Cyril Dion et Mélanie Laurent, Qu’est ce qu’on attend ? de Marie-Monique Robin sur les villes en transition, c’est la planète entière, menacée par le dérèglement climatique, qui devient une ZAD.

Cela est bien dit, répondit Thierry, mais il faut cultiver notre jardin.

Pour aller plus loin :
Nous vous conseillons vivement le documentaire L’Eveil de la permaculture : et si la révolution s'inspirait de la nature ? (projeté à Paris en ce moment aux cinémas Le Lucernaire et L'Entrepôt).

_*Programmation musicale :
*_Eskelina, "Packaging"
Thierry Stremler, "Manger pour travailler"

Un reportage d'Antoine Chao

Ferme de la Roussière
Ferme de la Roussière © Radio France / Antoine Chao

L’Affiche rouge au Panthéon ?

Jacqueline et Arsène Tchakarian
Jacqueline et Arsène Tchakarian © Radio France / Giv Anquetil

Voilà quelques semaines que des associations arméniennes (la Fédération nationale des anciens combattants français d'origine arménienne et l'Association Anciens Combattants Français d’Origine Arménienne de Drôme-Ardèche) ont lancé une pétition pour que Missak Manouchian entre au Panthéon. Gravé dans les mémoires comme un des héros de l'Affiche Rouge avec ses compagnons FTP-MOI, loué par Aragon, chanté par Ferré, Manouchian reste un enjeu de mémoire, 73 ans après son exécution au Mont-Valérien (le 21 février 1944). Car si certains veulent célébrer ce héros de la Résistance, symbole du sacrifice de combattants immigrés pour la France, d'autres sont toujours hostiles à la place faite à ce "cosmopolite" dans notre "roman national". En témoignent les récents actes de vandalisme contre le monument marseillais à sa mémoire. Une occasion pour nous d'aller retrouver Arsène Tchakarian, 100 ans tout rond, et dernier survivant du groupe Manouchian et l’historienne « détricoteuse » Mathilde Larrere, pour réfléchir à la place dans notre histoire de ces combattants dont les noms « à prononcer sont difficiles (…) Vingt et trois étrangers et nos frères pourtant. »

Programmation musicale :
Mymytchell, "L'Affiche rouge"

Un reportage de Giv Anquetil

Bureau d'Arsène Tchakarian
Bureau d'Arsène Tchakarian © Radio France / Giv Anquetil
Photos de Manouchian et Rajman chez Arsène Tchakarian
Photos de Manouchian et Rajman chez Arsène Tchakarian © Radio France / Giv Anquetil
Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.