Cette semaine, Comme un bruit qui court revient sur le rapport final alarmant des experts mandatés par l'ONU sur la biodiversité, rendu public ce lundi à Paris. Le bilan est dramatique : la 6ème extinction de masse est bel et bien enclenchée avec 1 million d'espèces menacées de disparaître.

Deux-Sèvres, près de Niort.
Deux-Sèvres, près de Niort. © Radio France / Giv Anquetil

Si depuis décennies, les défenseurs de l'environnement essaient d'alerter sur le sort des manchots de Terre-Adélie ou les grands singes d'Afrique Centrale, aujourd'hui ce sont les hirondelles et les rossignols de nos campagnes qui disparaissent à une vitesse accélérée... La faute aux activités humaines : déforestation, bétonnage des terres, pesticides, pollution et surexploitation de toutes les ressources, qu'il va bien falloir remettre en cause nous disent les experts.

IPBES, sommet à l'Unesco.
IPBES, sommet à l'Unesco. © Radio France / Giv Anquetil

La même semaine, le WWF déclarait que depuis ce vendredi, l'Union européenne aura épuisé les ressources que la planète peut lui offrir. Nous ne représentons que 7% de la population mondiale, alors que nous utilisons 20% de la biocapacité de la Terre. Nous sommes donc dans le rouge. Si toute l'humanité consommait autant de ressources que les Européens, elle utiliserait l'équivalent de 2,8 planètes Terre pour subvenir à ses besoins.

Plaine céréalière des Deux Sèvres, près de Niort.
Plaine céréalière des Deux Sèvres, près de Niort. © Radio France / Giv Anquetil

C'est pourquoi nous sommes allés retrouver l'écologue Vincent Bretagnolle dans la plaine céréalière près de Niort avec ses équipes du CNRS et des agriculteurs des Deux Sèvres. Il applique des méthodes de culture agro-écologiques pour enrayer la disparition de la biodiversité rurale, à commencer par les oiseaux des champs...

Un reportage de Giv Anquetil. 

Programmation musicale 

"Rossignol" Jeanne Moreau

"Serenade to a cuckoo" Roland Kirk

Les liens

Centre d'études biologiques du Chizé, CNRS

Zone Atelier Plaine & Val de Sèvre

Rapport de l'IPBES

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.