De samedi en samedi, le nombre de blessés et de mutilés se multiplie parmi les manifestants. Mais pas un mot des violences policières du côté de la place Beauvau, qui est aux abonnés absents.

Manifestation des femmes Gilets Jaunes. 06 janvier 2019, place de la Bastille 75011, Paris.
Manifestation des femmes Gilets Jaunes. 06 janvier 2019, place de la Bastille 75011, Paris. © Radio France / Charlotte Perry

Dimanche 6 janvier, la manifestation des femmes Gilets Jaunes a rassemblé plusieurs centaines de personnes à Paris venues réaffirmer les revendications du mouvement, mais aussi, et surtout dénoncer les violences policières. 

Manifestation des femmes Gilets Jaunes. 06 janvier 2019, Paris.
Manifestation des femmes Gilets Jaunes. 06 janvier 2019, Paris. © Radio France / Charlotte Perry

A ce jour, on dénombre plus de 1700 blessés, dont 82 graves, parmi les manifestants. Enucléations, mutilations, tirs de Flashball (LBD 40) en plein visage : L’Inspection Générale de la Police Nationale (IGPN) a été saisie par la justice pour 78 affaires et 200 cas lui ont été signalés.

Vanessa blessée au flashball sur les Champs Elysées le 15 décembre 2018.
Vanessa blessée au flashball sur les Champs Elysées le 15 décembre 2018. © Radio France / Vanessa

Sur le terrain, les Gilets Blancs - ces équipes médicales bénévoles qui vont au secours des blessés - parlent de véritables « scènes de guerre et de chaos » et de blessures de plus en plus graves.  

Mais pas un mot de tout cela du côté de la place Beauvau (ministère de l'Intérieur). Un silence qui commence à se faire ressentir et qui alimente la colère des Gilets Jaunes.      

Un reportage de Charlotte Perry.

Manifestation des femmes Gilets Jaunes. 06 janvier 2019, Paris.
Manifestation des femmes Gilets Jaunes. 06 janvier 2019, Paris. © Radio France / Charlotte Perry

Les liens 

David Dufresne #GiletsJaunes et #ViolencesPolicières

Face aux armes de la police.

Programmation musicale 

"La manif" Agnès Bihl

"Sale boulot" La Canaille

"Novembre" Odezenne

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.