Jeudi 11 avril, l'agriculteur Paul François remporte une nouvelle et troisième victoire contre le géant des pesticides Monsanto (Bayer), après douze années passées devant les tribunaux pour faire reconnaître la responsabilité de la multinationale dans son intoxication à un herbicide.

Paul François, agriculteur.
Paul François, agriculteur. © Radio France / Charlotte Perry

Nous l'avions rencontré en décembre 2017, il était toujours en procès mais avait gagné déjà deux fois au tribunal contre le géant de l'agrochimie. En février 2012, Paul François réussit à faire condamner Monsanto en justice et à faire reconnaître la responsabilité de la firme dans son intoxication au Lasso, un puissant herbicide interdit en France depuis.

Une décision historique, confirmée en septembre 2015 par la Cour d’appel de Lyon et qui propulse l’agriculteur au rang de héraut. Pour la première fois en France, et même au monde, un simple citoyen démontre qu’il est possible de gagner face à la multinationale.  Mais après 10 ans de bataille judiciaire, le 7 juillet 2017 la Cour de Cassation casse le jugement et renvoie l’affaire en appel pour être réexaminée. 

Jeudi dernier, Paul François a de nouveau eu gain de cause auprès de la justice, une victoire qui le soulage après douze années de combat même si Monsanto a encore la possibilité de se pourvoir en cassation. 

Condamné par ailleurs à deux reprises aux Etats-Unis, la décision de la cour d'appel de Lyon vient d'autant plus fragiliser le groupe Monsanto racheté par Bayer l'an dernier et dont le président Werner Baumann reconnaît aujourd'hui « vivre un véritable enfer ».

Un reportage de Charlotte Perry. 

La programmation musicale 

  • _"Keepin' It pesticide free"_, Miss Jamie
  • _"_Non à Monsanto", Patrice Caumon, vidéo youtube
  • "Bye pesticide", Mz Tree

Les liens 

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.