Campagne électorale : la mesure des discours avec Damon Mayaffre, chercheur linguiste. Et en Turquie, pour le référendum de toutes les inquiétudes.

Capture d'écran du site "Mesure du Discours"
Capture d'écran du site "Mesure du Discours" ©
Capture d'écran du site "Mesure du Discours"
Capture d'écran du site "Mesure du Discours" ©

Campagne électorale en France : la mesure des discours

le podcast est dispo sur soundcloud

Comme Un Bruit part à la rencontre de Damon Mayaffre, chercheur linguiste qui avec l’Equipe du Laboratoire "Bases Corpus, langages " de l’Université de Nice (Sofia Antipolis) a développé un site, « mesure du discours », qui donne accès à leurs travaux de mesure et d'analyse statistiques du discours politique pendant la campagne électorale par la logométrie. Ils nous proposent un regard objectif et scientifique sur le choix des mots et des concepts choisis par les candidats derrière leurs slogans . Un outil original pour se faire une autre idée sur les discours prononcés par nos politiciens, de l’extrême gauche à l’extrême droite. Du mot « patrie », au mot « peuple », chaque candidat possède une sémantique et un champs lexical bien précis qui marque son territoire, fait son identité et vise son électorat. Analyse des « phrases clés » et « distribution statistique » des mots forts de l’élection présidentielle, à huit jours du premier tour.

Un reportage de Giv Anquetil

dans le bureau de Damon Mayaffre, à Nice
dans le bureau de Damon Mayaffre, à Nice © Radio France / Giv Anquetil
Dans le laboratoire de Damon Mayaffre, à Nice
Dans le laboratoire de Damon Mayaffre, à Nice © Radio France / Giv Anquetil

Les liens :

Mesure du discours, le site de Damon Mayaffre

Le compte twitter de "Mesure du discours"

La programmation musicale :

Chirac - Je serai le président de tous les Français (samba remix )

Turquie, le référendum de toutes les inquiétudes

Portrait d'Erdogan dans les rues d'Istanbul
Portrait d'Erdogan dans les rues d'Istanbul © Radio France / Antoine Chao

Cette semaine, Comme Un Bruit part en Turquie, pour partager avec des militants et des citoyens stambouliotes les dernières heures avant le référendum constitutionnel prévu dimanche. Si la réforme était approuvée, l’essentiel du pouvoir exécutif appartiendrait désormais au président, qui nommerait lui-même les ministres et un ou plusieurs vice-présidents. Un pas décisif franchi vers un régime autoritaire. Un référendum de tous les dangers largement médiatisé par l'AKP le parti islamo-conservateur au pouvoir dirigé par le président Erdogan. Si le oui l’emportait , ce référendum à valeur de plébiscite pourrait sceller constitutionnellement sa volonté de pouvoir hégémonique. Une campagne qui se déroule notamment depuis la tentative de coup d’État de cet été, dans un climat de répression brutale et d'intimidation intense dirigée contre les partis d’opposition, la presse indépendante. Selon un dernier décompte réalisé cette semaine, 149 médias ont été fermés par le pouvoir, dont 28 chaînes de télévision, 30 radios et 85 quotidiens et magazines. Au premier avril, 228 journalistes turcs étaient derrière les barreaux et une centaine au moins forcés à l’exil. Les universitaires aussi signataires d'une pétition pour la paix sont stigmatisés et punis pour avoir osé critiquer la guerre menée par le gouvernement contre la minorité Kurde dans le sud-est du pays. Comme Un Bruit est retourné à Istanbul après un premier reportage à la veille du scrutin législatif du 1 nov. 2015 qui avait douché tout espoir d'alternance et d'existence politique d'une opposition progressiste portée notamment par le parti démocratique des peuples (HDP) sans pour autant donner une majorité absolue à l’AKP lui bloquant son projet totalitaire.

Demain dimanche c’est un nouveau tour de vis contre les droits fondamentaux du peuple turc que le Président veut donner.

Turquie, dimanche 16 avril, le référendum de toutes les inquiétudes.

Un reportage d’Antoine Chao

Affiches pour le "non" à Istanbul
Affiches pour le "non" à Istanbul © Radio France / Antoine Chao
Manifestations en faveur du "non" au référendum dans les rues d'Istanbul
Manifestations en faveur du "non" au référendum dans les rues d'Istanbul © Radio France / Antoine Chao
Istanbul
Istanbul © Radio France / Antoine Chao
L'arrivée sur Istanbul
L'arrivée sur Istanbul © Radio France / Antoine Chao

Les liens :

"Le silence même n'est plus à toi" d'Asli Erdogan

Olivier Bertrand, journaliste des "Jours" à Istanbul

"Le Président Erdogan signe la fin du modèle turc", un article du Monde diplomatique

Le premier reportage de "Comme Un bruit'" en Turquie à la veille du scrutin législatif de novembre 2015

La programmation musicale :

Hawniyaz "Rewend" (Nomade/Nomad/Nomade)

BandSista " Sokak Meydan Gece"

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.