A Hayange, le Secours populaire marche au pas ou crève et Nicolas Jounin, un sociologue au tribunal

les hauts fourneaux du Patural
les hauts fourneaux du Patural © Radio France / Charlotte Perry

A Hayange, le Secours populaire marche au pas ou crève

A Hayange, en Moselle, le maire Front National, Fabien Engelmann, dirige la ville d'une main de fer. Le Secours populaire de l'ancienne cité minière, où le chômage frôle les 17% est aujourd'hui dans le viseur de l'élu, qui a décidé de l'expulser des locaux de la ville au motif que l'association serait une "succursale du Parti communiste", diffusant une propagande "pro-migrants". Rencontre avec les élus, les habitants et les bénévoles du Secours populaire, à l'ombre des hauts-fourneaux qui n'éclairent plus la ville.

Un reportage de Charlotte Perry

Le Secours populaire a été retiré de la façade
Le Secours populaire a été retiré de la façade © Radio France / Charlotte Perry
"Le central"
"Le central" © Radio France / Charlotte Perry

Bande-annonce de la bataille de Florange :

Les liens :

La pétition pour soutenir le Secours populaire

Le Facebook du Secours populaire

Le film la bataille de Florange sur Allociné

"Visages du Front" sur Mediapart par Vincent Jarousseau, photographe et Valérie Igounet, historienne

"Le Front National de 1972 à nos jours" par Valérie Igounet aux Editions du Seuil

Programmation musicale : Rue D'la Soif "L'époque formidable" et Yvan Marc "Le couteau dans la plaie"

Nicolas Jounin, un sociologue au tribunal

Au Palais de Justice de Bobigny
Au Palais de Justice de Bobigny © Radio France / Giv Anquetil

Nous avions rencontrés le sociologue Nicolas Jounin sur la très chic Avenue Montaigne, à suivre ses étudiants de Seine-Saint-Denis enquêtant dans les beaux quartiers pour un livre décapant : « Voyage de classes » (aux Editions La Découverte). Nous le retrouvons cette fois au Palais de Justice de Bobigny…où il comparaissait la semaine dernière pour« violence en réunion sur un agent détenteur de l’autorité publique » en marge d’une des mobilisations contre la Loi travail, le 28 avril dernier. Accusé d’avoir frappé un policier, le chercheur (et syndicaliste) était accompagné d’une centaine de manifestants venus soutenir son innocence, dénoncer les violences policières et la répression syndicale. Reportage.

Un reportage de Giv Anquetil

Devant le Palais de Justice de Bobigny, en soutien à Nicolas Jounin
Devant le Palais de Justice de Bobigny, en soutien à Nicolas Jounin © Radio France / Giv Anquetil

Les liens :

Nicolas Jounin sur le site de Paris 8

Voyage de classes aux Editions La Découverte

Voyage de classes dans "Comme un bruit qui court"

Programmation musicale : L'1consolable "49.3" et Gomez & Dubois "Hôtel commissariat"

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.