Cette semaine reportage au rendez-vous annuel des « 1% », le congrès international de l’émigration et de la propriété de luxe surnommé aussi salon de l'évasion fiscale.

Congrès international de l’émigration et de la propriété de luxe, 2018, Cannes.
Congrès international de l’émigration et de la propriété de luxe, 2018, Cannes. © Radio France / Giv Anquetil

Ces dernières années, Cannes a développé une véritable monoculture des salons professionnels - mais celui auquel nous allons cette fois est un peu spécial, très sélect et à 1,500 euros les 2 jours (soirée de gala comprise) : c’est le salon international de l’émigration et de l’immobilier de luxe.

Quelques militants d'Attac étaient présents pour perturber cet entre-soi, où toutes les solutions sont proposées aux millionnaires pour circuler aussi librement que leur capitaux, en évitant autant que possible les impôts. 

Congrès international de l’émigration et de la propriété de luxe, Cannes, 2018
Congrès international de l’émigration et de la propriété de luxe, Cannes, 2018 © Radio France / Giv Anquetil

Paradis fiscaux, golden visa et passeports à la carte pour Chypre, Malte, Monaco ou les Caraïbes ... Choisissez le pays où résider pour mettre votre fortune à l’abri !

Un reportage de Giv Anquetil. 

Congrès international de l’émigration et de la propriété de luxe, Cannes, 2018
Congrès international de l’émigration et de la propriété de luxe, Cannes, 2018 © Radio France / Giv Anquetil

Programmation Musicale 

"Ghetto Millionnaire" Black Mamba

"As-tu déclaré tes revenus" Georges Milton

"CHIC 'Le freak'" Dimitri From Paris Remix

"Milliardaire" FERNANDEL 

Les liens 

"L’idéologie sociale de la bagnole" – 1973 André Gorz

Rapport publié par OXFAM, 5 ans après les "Panama Papers"

FOCUS : Dans les eaux troubles des visas dorés

Mis en place en Europe après la crise de 2008, les programmes de résidence par investissement (visas dorés) permettent aux pays les plus durement frappés par les mesures d’austérité (Portugal, Grèce, Espagne, Chypre, Malte), de se refaire une santé financière en attirant les riches investisseurs étrangers.

C’est tout l’objet du rapport des ONG Transparency International et Global Witness « Dans les eaux troubles des visas dorés », qui met en évidence la manière dont ces programmes ont permis à des individus ou des organisations criminelles de s’établir en Europe en toute impunité.Rencontre avec Laure Brillaud, chargée de la lutte anti-blanchiment pour Transparency International, et co-auteure du rapport.

Un entretien de Charlotte Perry

Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.