Le plan quartier d’Emmanuel Macron, vu depuis la cité de la Reynerie dans le quartier du Mirail à Toulouse.

Cité de la Reynerie, à Toulouse
Cité de la Reynerie, à Toulouse © Maxppp / PHOTOPQR/LA DEPECHE DU MIDI

Une « grande mobilisation nationale pour les habitants des quartiers », c’est ce qu’a annoncé Emmanuel Macron, mardi 14 novembre dernier après son déplacement à Clichy-Sous-Bois, Roubaix et Tourcoing, dans des quartiers défavorisés où la « République aurait démissionné ». 

"Comme Un Bruit qui Court" vous emmène à la Reynerie, dans le quartier du Mirail à Toulouse où les habitants, parents d’élèves et militants associatifs n’ont pas démissionné et se démènent pour changer la donne. 

Fresque à la Reynerie
Fresque à la Reynerie © Radio France / Antoine Chao

Quarante ans après le premier « plan banlieues » (1977) et la naissance de la politique de la ville (début des années 80) qui devait revaloriser les quartiers urbains dits « sensibles » et réduire les inégalités sociales entre territoires, tout reste à faire ! 

Photographies des membres de l'association "Les bobines sauvages"
Photographies des membres de l'association "Les bobines sauvages" © Radio France / Antoine Chao

Au cœur du quartier de la Reynerie, nous allons à la rencontre des membres de l’Association Les Bobines Sauvages qui mènent un travail social d’émancipation par la production audiovisuelle.

Un reportage d'Antoine Chao.

Les liens :

La programmation musicale :

  • Cabadzi, Bouche
  • Cabadzi, Oui
Mr Maurice, patron du dernier cinéma porno
Mr Maurice, patron du dernier cinéma porno © Radio France / Giv Anquetil

Dans le Focus de la semaine, c'est la fin de partie au Beverley, le dernier cinéma X de la capitale va bientôt tirer le rideau...

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.