Du théâtre au coeur des quartiers avec la compagnie Tamèrantong

Tamérentong logo
Tamérentong logo © Radio France / Tamérentong

Tamérentong photo
Tamérentong photo © Radio France / Tamérentong

Changer le monde ! C’est la mission que s’est fixée la compagnie Tamérantong! … en toute simplicité.

Puisque le monde de demain sera fait par ceux qui l’habitent, il faut leur apprendre la tolérance, le partage, le vivre ensemble malgré les différences. Alors ça, la compagnie Tamèrantong s’en est préoccupée et s’en occupe, depuis plus de vingt ans, en organisant avec passion et conviction des ateliers de théâtre pour les enfants des quartiers populaires de la région parisienne. Et ça marche très bien… Ils ont notamment créé en 1999 Zorro el Zapato , pièce de théâtre inspireé de l’histoire du sous-commandant Marcos, qui les a enmenés en tournée jusqu'au Chiapas, et plein d’autres belles histoires toujours chargées de sens et d’humour, comme dernièrement Ça fracasse à Castillac, inspiré de Robin des Bois. Par contre, pour changer le monde, il faut aussi apprendre la tolérance, le partage et le vivre ensemble aux enfants des beaux quartiers, sinon ça ne marchera pas...

Un reportage d'Antoine Chao

  • À visiter

Le site de la compagnie Tamèrantong! : tamerantong.org

et leur Myspace : myspace.com/compagnietamerantong

Dans les poubelles de la société de consommation avec les Gars'pilleurs

Les gars'pilleurs logo2
Les gars'pilleurs logo2 © Radio France /

Les Gars'pilleurs ne sont pas là pour nous donner des leçons ni faire la morale, mais juste pour mettre les yeux… là où on ne veut pas mettre le nez: dans nous poubelles.

Nous Français gâchons chacunn 20 kg de nourriture par an, dont plus de la moitié encore emballée.

Et pire encore, avec la concurrence acharnée entre grands groupes, La distribution à l’échelle industrielle gaspille... à une échelle industrielle.

Toutes ces marchandises qui passent directement de l’étalage à la décharge, jetées avant même d’arriver à nos frigos.

Pour une intiative de com’ contre le gaspillage, combien de tonnes encore balancées par dessus bord? On vous parle de produits tout à fait consommables, de légumes à peine fatigués, de produits frais pas encore périmés.

Alors, parasites pour les uns, éclaireurs pour les autres, les Gars'pilleurs sont les glaneurs d’aujourd’hui, mais un tel butin qu’ils partagent et échangeant des idées à l’occasion de leur tour de France des poubelles des grandes surfaces, des bennes de supermarché.

Avec une question en tête: qu’est-ce qui est le pire? Est-ce que c’est de fouiller dans les poubelles? Ou les remplir de nourritutre?

Un reportage de Giv Anquetil

Les gars'pilleurs contacts
Les gars'pilleurs contacts © Radio France /

Le témoignage d'Éric, dit Adrien, poursuivi pour soustraction frauduleuse de produits périmés....

... et un entretien avec son avocat, Maître Gandini.

Homard trouvé dans les poubelles cette  nuit là
Homard trouvé dans les poubelles cette nuit là © Radio France / Giv Anquetil
Les gars'pilleurs logo1
Les gars'pilleurs logo1 © Radio France /

Quand l’Etat cède les bijoux de famille : Rungis, une vente à la découpe ?

Rungis, le plus grand marché du monde a 40 ans
Rungis, le plus grand marché du monde a 40 ans © Vanessa Descouraux/RF /

Partons maintenant à l’autre bout, à l’autre extrémité de la chaîne de distribution alimentaire. De la décharge, à l’étalage...

Nous avons passé une nuit avec les travailleurs de la plus grande halle au monde de produit frais !

LE marché de Rungis ! Qui approvisionne restaurateurs et commerçants.

Pas moins de 18 millions de personnes dépendent du « ventre de Paris »…

Et le saviez-vous, je l’ignorais, Rungis est un bien public ! Un MIN : un marché d’Intérêt National.

Mais surtout, une MINE d’OR que le gouvernement aimerait bien céder à des acteurs privés, au nom de la politique d’austérité. Encore elle !

Trouver de l’argent, combler les déficits et renflouer des caisses… pour satisfaire aux injonctions du scalpe austéritaire de Bruxelles.

Et voilà que pour cela, le socialiste François Hollande songerait à vendre encore un peu plus les bijoux de famille.

Après les fleurons de l’industrie, les grandes entreprises de service, les autoroutes, ou plus récemment l’aéroport de Toulouse… C’est les soldes avant l’heure !

Qui fera la bonne affaire ? Car on parle ici d’un lieu stratégique. Rungis : à 2 pas d’Orly, 1200 entreprises et 12.000 salariés, pour un C.A de 8 milliards 5 annuel.

Un grand groupe d’investissement immobilier spécialisé dans les centres commerciaux est déjà sur les rangs.

Alors les salariés se mobilisent contre cette vente à la découpe programmée!

Un reportage deGaylord Van Wymeersch

Programmation musicale :

Tamèrentong - Ludwig Von 88

Odeurs - Dans les supermarchés

Be healthy - Dead Prez

Les liens

Radio-it-Yourself

Comme un bruit qui court - rejoignez-nous sur Facebook

Comme un bruit qui court sur Twitter

L'équipe

Mots-clés:
Nous contacter
  • ICAgICAgICAgICAgPHN2ZyBjbGFzcz0iaWNvbiI+CiAgPHVzZSB4bWxuczp4bGluaz0iaHR0cDovL3d3dy53My5vcmcvMTk5OS94bGluayIgeGxpbms6aHJlZj0iI2ljb25fY29udGFjdCI+PC91c2U+Cjwvc3ZnPiAgICAgICAgICAgIENvbnRhY3QKICAgICAgICA=