Avec Samuel Gontier, journaliste à Télérama qui analyse la "Macronmania". Puis, un troisième tour qui se fera dans la rue !

L'investiture d'Emmanuel Macron sur France 2 , le 14 mai / Le Front social du 8 mai
L'investiture d'Emmanuel Macron sur France 2 , le 14 mai / Le Front social du 8 mai © Radio France

Investiture Macron : les télés fidèles au poste, avec Samuel Gontier

Les cérémonies officielles qui se sont succédé depuis une semaine ont donné lieu à des heures d’émission spéciales, où toutes les chaînes -ou presque- se sont mises à l’info en continu, jusqu’à la surdose de storytelling médiatique. Alors Comme un bruit qui court a pris rendez-vous avec Samuel Gontier (@SamGontier), journaliste à Télérama, spécialiste de l’« enquête (immobile) sur la télé du quotidien » (sur son blog), pour une petite séance de désintoxication après cette semaine d’euphorie collective. Car quand la télé est en lévitation à force de « moments historiques » et de « transfiguration » du monarque élu, chroniqueurs et « experts » semblent sous l’effet d’une étrange fascination pour le nouveau Président. Que ce soit sa « love story » avec Brigitte (robe bleue assortie à son sac LVMH), le rythme de son pas, les commentaires des éditorialistes lors de son investiture du 14 mai s’apparentaient à un véritable festival de superlatifs. Et comme la tyrannie du direct a horreur du vide, alors on meuble, on brode. Ou on part même parfois très loin : au cours de la même journée, Emmanuel Macron aura successivement été comparé à Moïse, Jeanne d’Arc, Bonaparte ou encore Kennedy ! Une occasion pour observer un instantané des relations de notre grille cathodique avec le pouvoir politique, surtout quand un nouveau président a subtilisés aux journalistes leur profession de foi : « ni, de droite ni de gauche , juste les faits ».

Au bout du compte, c’est sans doute Monsieur Gattaz du Medef, qui aura le dernier mot de cette drôle de journée-télé: « nous sommes sur un nuage ».

Un reportage de Giv Anquetil

Capture d'écran de la cérémonie d'investiture sur TF1
Capture d'écran de la cérémonie d'investiture sur TF1

Les liens :

Le twitter de Samuel Gonthier

L'enquête de Samuel Gonthier, "Ma vie au poste", aux Editions de la découverte

"Ma vie au poste", le blog de Samuel Gonthier

La programmation musicale :

Ginger L. "En marche, ça marche"

Albin de la Simone "A midi, on m'a dit"

Dj Vadim "Game tight"

Le troisième tour se fera dans la rue !

Le Front social du 8 mai
Le Front social du 8 mai © Radio France / Antoine Chao

Après l’engouement médiatique, retour dans le réel avec Antoine Chao qui va prendre le pouls des différentes luttes que nous avions suivies tout au long de l’année, pour un « cahier de doléances non exhaustif » à l’intention du nouveau gouvernement. Car malgré la mise en scène spectaculaire de l’intronisation d’Emmanuel Macron , la colère continue de gronder dans le pays. Petit tour d’horizon d’un troisième tour social qui se fera dans la rue :

- A Amiens avec les ouvriers de Whirlpool, devant cette usine qui a tant fait parler d’elle pendant la campagne présidentielle. Quel avenir après la signature d’un accord entre les syndicats et le patronat, ne permettant pas d’éviter la délocalisation des laves- linges en Pologne ?

- Avec le Front social à l’initiative de la première manif du quinquennat, le 8 mai dernier, en réaction à l’élection d’Emmanuel Macron, à l’image un troisième tour social qui se fera dans la rue

- Aux côtés des ONG qui luttent contre l’évasion fiscale dans le cadre des actions « Nos droits contre leurs privilèges » qui prennent la place de Stalingrad ce samedi 20 mai

- Avec ATTAC qui mène sans relâche une campagne contre la défiscalisation

- Avec les anciens d’Ecopla qui ont vu leur entreprise sacrifiée quand Emmanuel Macron était à Bercy

Un reportage d’Antoine Chao

Le Front social dans la rue
Le Front social dans la rue © Radio France / Antoine Chao
"Avec papa Emmanuel, pour les riches c'est déjà Noël ?"
"Avec papa Emmanuel, pour les riches c'est déjà Noël ?" / Antoine Chao
A Amiens
A Amiens / Antoine Chao
le site d'Ecopla, en septembre 2016
le site d'Ecopla, en septembre 2016 © Radio France / Antoine Chao
Action d'ATTAC rue Léon Jouhaux : occupation de la chambre de commerce le 26 février dernier
Action d'ATTAC rue Léon Jouhaux : occupation de la chambre de commerce le 26 février dernier / Antoine Chao

Le liens :

La campagne d'ATTAC contre la défiscalisation

Le collectif Nos droits contre leurs privilèges

Les salariés d'Ecopla, qui ont vu leur entreprise sacrifiée : leur page facebook

Bons plans à venir :

Au lieu dit à Paris, Le Samedi 20 et dimanche 21 de 14h à 21h, Manifestations thématiques : Petit salon du livre politique 2017

Action du Collectif pour le triangle de Gonesse

Dimanche 21 mai : Pour sauver les terres près de Paris Plantons, marchons contre le mégaprojet Europacity à Gonesse

Collectif pour le Triangle de Gonesse
Collectif pour le Triangle de Gonesse

Festival Couleurs du Monde à Langonnet

Le Rassemblement des Glières en Haute-Savoie

La programmation musicale :

"Merci Macron"- Les Goguettes

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.