Amiens capitale de la Lutte, et SDF : pas de quartier dans les beaux quartiers

Devant le Palais de Justice à Amiens
Devant le Palais de Justice à Amiens © Radio France / Antoine Chao

Amiens capitale de la Lutte

Mercredi 19 octobre, Amiens a été rebaptisée « Capitale de la Lutte » en soutien aux huit anciens salariés de Goodyear, dont cinq délégués CGT, qui comparaissaient en appel pour "séquestration et violences en réunion". Les huit de Goodyear avaient été condamnés à 24 mois de prison dont 9 mois fermes assortis d’une mise à l’épreuve de 5 ans pour avoir défendu leurs emplois et ceux de leurs collègues en janvier 2016. Cette procédure judiciaire avait été enclenchée par le Procureur de la République d’Amiens alors même que la direction de Goodyear avait retiré sa plainte. Au-delà de soutenir et accompagné les huit de Goodyear dans cette épreuve, c’est la question de la criminalisation de l’action syndicale et du respect des libertés individuelles et collectives dans le contexte de la prolongation de l’état d’urgence qui se pose pendant ce rassemblement. Deux ans de prison avec sursis ont été requis contre les anciens salariés de Goodyear. Le délibéré sera rendu le 11 janvier.

Compte rendu sonore de la journée avec Antoine Chao

T-shirt pour soutenir les Goodyear
T-shirt pour soutenir les Goodyear © Radio France / Antoine Chao
défilé pour soutenir les Goodyear
défilé pour soutenir les Goodyear © Radio France / Antoine Chao
marche pour soutenir les Goodyear
marche pour soutenir les Goodyear © Radio France / Antoine Chao

Les liens

Le facebook des Goodyear

Liquidation, un documentaire de Mourad Laffite

Le Portrait de Reynald dans Révolution permanente

Programmation musicale :

Dom Farkas, "Envoyer les flics" / Loïc Lantoine "Même pas hâte"

Et jeudi dernier c’était à Grenoble que la cour d’appel a statué: le recours des ex-salariés d’Ecopla qui voulaient reprendre, en coopérative, la fabrication de barquettes en aluminium, a été jugé «irrecevable» . Ils vont continuer les recours et travaillent à faire émerger un projet de loi, la loi Ecopla : pour que plus jamais, au profit des actionnaires, une entreprise française ne soit mise à la casse !

SDF : pas de quartier dans les beaux quartiers

Le maire du 16e, Claude Goasgen (LR) à l'issue de la réunion
Le maire du 16e, Claude Goasgen (LR) à l'issue de la réunion © Radio France / Aurelien Morissard

Dans la nuit de dimanche à lundi, un incendie volontaire a endommagé la façade d'un des bâtiments du centre d'hébergement d'urgence pour sans-abris entrain d'être achevé en lisière du bois de Boulogne, dans le très chic XVIe arrondissement. Rien d'étonnant quand on se souvient de l'hystérie qu'avait provoqué l'annonce de la création de ce centre chez les habitants. Le 14 mars dernier, nous avions assisté à la réunion d'information à l'Université Dauphine qui avait tourné à la foire d'empoigne. Retour sur ce moment incroyable d'hystérie collective où le vernis de la bourgeoisie craque et où la parole se libère.

Un reportage de Charlotte Perry

Le liens :

Monique Pinçon Charlot et Michel Pinçon :

La violence des riches eds La Découverte

Les ghettos du Gotha, au cœur de la grande bourgeoise eds du Seuil

Sociologie de la bourgeoisie eds La Découverte

Le site de l'association Aurore

Programmation musicale :

Didier Super, "Marre des pauvres" / Les Malpolis "Le parc"

Les références

L'équipe

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.