Repenser les inégalités, la richesse et la fabrication des grille-pains

David Robichaud et Patrick Turmel sont philosophes, québécois, et coauteurs du livre : « La juste part, repenser les inégalités, la richesse et la fabrication des grille-pains ». Alors que le grand rendez-vous des puissants du monde à Davos ferme ses portes, l’ONG Oxfam publiait cette semaine une étude alarmante sur la vitesse à laquelle le gouffre entre les plus riches et le reste de l’humanité se creuse chaque jour davantage : en 2016, les 1 % les plus riches posséderaient autant que les 99 % restants. Voilà pourquoi nos deux philosophes nous emmènent pour une promenade dans les quartiers huppés de Paris, à se poser des questions comme « Jusqu’à quel point peut-on justifier les inégalités économiques ? », « Quelle est la part du mérite individuel et quelle est celle de la société dans les hauts revenus ? », « Et si la logique de compétition était plus destructrice que celle de coopération ? »

Un reportage de Giv Anquetil

La juste part
La juste part © Radio France

La Juste Part. Repenser les inégalités, la richesse et la fabrication des grille-pains , David Robichaud et Patrick Turmel, paru aux éditions Les liens qui libèrent.

Programmation musicale :

Je suis riche - OTTO

Quand on est riche : R.wan

Les éducateurs de rue en première ligne

Poitiers quartier Saint-Eloi
Poitiers quartier Saint-Eloi © / Poitiers

Direction Poitiers à la rencontre des « éducs de la prév », éducateurs de rue ou plus précisément éducateurs de prévention spécialisée du quartier de Saint-Eloi qui défendent l’importance de ce métier.

Née à la fin de la Seconde Guerre mondiale, la prévention spécialisée a élaboré une doctrine d'action spécifique à destination des enfants et des jeunes en danger ou dangereux, plus largement des jeunes (et moins jeunes) en situation d'inadaptation sociale. Présents sur les territoires et misant sur l'éducabilité de leurs publics, les éducateurs de rue ont mis en place des pratiques originales et alternatives au travail social classique et ont été reconnus comme des acteurs clés pour prévenir la marginalisation. Mais depuis les années 1980, avec la prédominance dans le débat public des questions d'insécurité, de délinquance, d'identité et de radicalisation religieuse, un vent mauvais souffle sur la prévention spécialisée qui doit prouver son utilité et son efficacité. Un reportage d'Antoine Chao .

Musique : JeHan / Lionel Suarez - Va t'en jouer dehors (PACIFISTE INCONNU)

Avec : Pierre et Julien, équipe de prévention spécialisée de Saint-Eloi;

Emmanuel Delestre, directeur du service de prévention spécialisée à l'__ 'ADSEA 86

et David Puaud Anthropologue auteur du livre Le travail social ou l’ «Art de l'ordinaire», aux éditions Fabert

A lire : Eduquer dans la rue - de Véronique Le Goaziou, préface de Laurent Muchielli

Les liens

Comme un bruit qui court - rejoignez-nous sur Facebook

Comme un bruit qui court sur Twitter

L'équipe

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.