Les Bouillons résistent !

Ferme des bouillons
Ferme des bouillons © Radio France / Robin Letellier

Expulsés manu militari, le 19 août dernier, de la ferme des Bouillons qu’ils occupaient depuis 2012 pour préserver les terres agricoles contre l’installation du grande surface du groupe Auchan à Mont-Saint-Aignan en périphérie de Rouen, les militants écologistes ne lâchent pas l’affaire et se sont donnés rendez-vous devant le pôle départemental de la Safer (Société d’Aménagement Foncier et d’Etablissement Rural) de l’Eure. Ils dénoncent la décision de l’institution de ne pas préempter la ferme et de privilégier ainsi le compromis de vente entre Immochan (filiale immobilière du groupe Auchan) et la SCI In Memoriam, au détriment du projet citoyen et alternatif de rachat des terres porté par l’association de protection de la ferme des Bouillons et la fondation Terre de Liens.

Un reportage d'Antoine Chao

Le site de l'Association de Protection de la Ferme des Bouillons :lafermedesbouillons.fr

Un collectif qui est assi sur Facebook : facebook.com/Ferme-des-Bouillons

Merci à Robin Letellier pour les photos :

robinletellier.free.fr/photographie/

Les musiques :

Papanosh - Chameau

Zone Libre PolyUrbaine - Screwed

Neil Young – Monsanto days

Ferme des Bouillons
Ferme des Bouillons © Radio France / Robin Letellier

Georges Courtois

Georges Courtois
Georges Courtois © Radio France /

Le 19 décembre 1985, Georges Courtois, Karim Khalki et Patrick Thiollet prennent la cour d'assises du tribunal de Nantes en otage. Fait exceptionnel, ils convoquent les caméras de télévision et pendant 36 heures ils renversent les rôles. Au lieu d'être jugés pour divers braquages, cette fois c'est eux qui feront le procès des magistrats, de la justice et de la société carcérale. Une attaque unique en son genre, mais qui est aussi l'aboutissement d'années d'humiliations.

Georges Courtois a aujourd'hui 67 ans. Il vit à Nantes et aura passé la moitié de sa vie en prison. Il revient avec nous sur son parcours de gangster professionel, sur le sens de cette prise d'otage qui défraya la chronique voici bientôt trente ans.

Un reportage deCharlotte Perry

Programmation musicale:

Marianne Oswald - La chasse à l'enfant

La Rumeur - Je connais tes cauchemars

A lire:

- Autoportrait en cagoule.Georges Courtois, malfaiteur professionnel

Revue Jef Klak numéro 2: Boutd'ficelle, mai 2015

Le site de Jef Klak: www.jefklak.org

- Aux marches du palais. Mémoires d'un preneur d'otages, de Georges Courtois (préface de Dominique Simonnot)

A paraître fin novembre 2015 aux éditions Le Nouvel Attila

Georges Coutois fresque
Georges Coutois fresque © Radio France / Charlotte Perry

.

Les liens

Comme un bruit qui court - rejoignez-nous sur Facebook

Comme un bruit qui court sur Twitter

L'équipe

Mots-clés:
Nous contacter
  • ICAgICAgICAgICAgPHN2ZyBjbGFzcz0iaWNvbiI+CiAgPHVzZSB4bWxuczp4bGluaz0iaHR0cDovL3d3dy53My5vcmcvMTk5OS94bGluayIgeGxpbms6aHJlZj0iI2ljb25fY29udGFjdCI+PC91c2U+Cjwvc3ZnPiAgICAgICAgICAgIENvbnRhY3QKICAgICAgICA=