A Issawiya, dans Jérusalem-est bouclé

Issawiya/Mur de séparation Israël-Palestine
Issawiya/Mur de séparation Israël-Palestine © Radio France / Giv Anquetil
Issawiya / Check-Point
Issawiya / Check-Point © Radio France / Giv Anquetil

Reportage dans un des foyers de tension, à Jérusalem Est, dans le quartier d’Issawiya. Le bilan est de 70 morts à ce jour dans des attaques individuelles (59 palestiniens, 11 israéliens), souvent à l’arme blanche, de jeunes Palestiniens nés après les accords d’Oslo, alors que les perspectives d’un règlement pacifique ont rarement été aussi éloignées. Et chaque jour amène son lot de mauvaise nouvelles, qui plongent la société israélienne dans une véritable peur collective, qui accentue encore les risques de débordements...

Un reportage de Giv Anquetil, à réécouter ici

Programmation musicale :

Wana'rif - Kamilya Jubran (Album Wanabni)

Issawiya/Patrouille de police Israëlienne
Issawiya/Patrouille de police Israëlienne © Radio France / Giv Anquetil
Issawiya/Patrouille de police Israëlienne
Issawiya/Patrouille de police Israëlienne © Radio France / Giv Anquetil

Turquie, génération Gezi

Place Taksim -
Place Taksim - © Radio France / Antoine Chao

Le 28 mai 2013 à Istanbul débutait l’occupation du parc Gézi. Un sit-in d'une cinquantaine de riverains auxquels s'associent rapidement des centaines de milliers de manifestants dans 78 des 81 provinces turques. Par leur ampleur, la nature de leurs revendications et les violences policières qui leur ont été opposées (bilan 6 morts et de nombreux blessés), ces manifestations ont été comparées au printemps arabe, au Occupy mouvments, au mouvement des Indignés, ou encore à Mai 68.

Deux ans plus tard, le 7 juin dernier, le parti démocratique des peuples (HDP) coalition de partis progressistes de gauche, écologistes et pro-kurdes, en phase avec les mouvements sociaux issus de «Gézi » obtient plus de 13% des voix aux élections législatives. Il casse la majorité absolue de l’AKP, rentre au parlement et fait barrage au velléités «autocratiques» d’Erdogan.

Le président Recep Tayyip Erdogan , dont le Parti de la Justice et du Développement (AKP) n’obtient «que» 41% des voix, déclenche de élections anticipées.

Ce samedi 31 octobre, veille des nouvelles élections législatives, à Istanbul nous suivons les militants du HDP en campagne et les ex-militants du parc Gézi qui se mobilisent pour une autre Turquie.

Un reportage d'Antoine Chao, à réécouter ici

Avec Ayse Erdem , activiste du parc Gézi, coprésidente du HDP à Istanbul.

Esin Ileri , activiste du parc Gézi, doctorante à l’EHESS / Militantisme et générations

Ahmet Insel , politologue à l'Université de Galatasaray

Ezgi Bakcay , activiste du parc Gézi - Mouvement 'droit à la ville' à Istanbul

Les liens

Comme un bruit qui court - rejoignez-nous sur Facebook

Comme un bruit qui court sur Twitter

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.