Épisode 3 : A la fin des années 60, Françoise Hardy est une icône.

Françoise Hardy vêtue d'une 'Côte de maille' à Londres, 1968
Françoise Hardy vêtue d'une 'Côte de maille' à Londres, 1968 © Getty

A l’aube de mai 68, elle a 23 ans et chante « Ma jeunesse fout le camp ». La France est en pleine révolution et le yéyé s’éteint petit à petit.

C’est à cette période que Françoise Hardy fait plusieurs rencontres décisives dans sa vie artistique et personnelle: Serge Gainsbourg, avec qui elle va collaborer mais surtout Jacques Dutronc, avec qui elle formera un couple mythique.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

C’est à cette période que Françoise Hardy fait plusieurs rencontres décisives dans sa vie artistique et personnelle: Serge Gainsbourg, avec qui elle va collaborer mais surtout Jacques Dutronc, avec qui elle formera un couple mythique.

Dans cet épisode, vous pouvez entendre…

Des chansons de Françoise Hardy :

  • Ma jeunesse fout le camp
  • La fin de l’été
  • comment te dire adieu
  • L’anamour
  • Ces petits riens
  • La question
  • Chanson d’o
  • Même sous la pluie 
  • Doigts
  • Mer
  • Et si je m’en vais avant toi

Mais aussi

  • Les play boys de Dutronc
  • J’aime les filles de Jacques Dutronc
  • Il est cinq heures de Jacques Dutronc
  • Les garçons, duo Hardy Dutronc
  • Ces petits riens de Serge Gainsbourg
  • Negro, négrito de Tuca

Des archives

  • Radioscopie 1967
  • La voix Serge Gainsbourg
  • Echos de mai 1968
  • La voix de Jacques Dutronc
Les invités
L'équipe
Contact