Les seniors et la conduite
Les seniors et la conduite © radio-france / larsomat

En France, les seniors représentent environ 16 % de la population et ne représentent que 8 % des victimes. De manière générale, ils sont assez peu accidentés. En revanche, ils sont plus vulnérables. Cela signifie qu’à choc égal, un senior a une probabilité plus importante d’être blessé gravement voire d’être tué.

Pour compenser la diminution de leurs aptitudes, la plupart des seniors ont tendance à adopter des comportements préventifs :

  • Ils roulent moins vite ;

  • Ils mettent en place des stratégies leur permettant d’éviter les situations qu’ils jugent difficiles. (ne plus conduire la nuit, ne plus conduire à certaines heures d’affluence, éviter certains parcours, etc.)

Malgré tout, certains seniors sont très attachés à la conduite, ce qui naturellement se comprend aisément compte tenu de l’autonomie qu’elle procure, et ont tendance à nier les problèmes de conduite qu’ils ont..

La visite médicale obligatoire

Selon l'association Prévention routière, la mesure ne semble pas être une mesure efficace. On risquerait, par principe de précaution, d’interdire le volant à des personnes qui ne représentent pas de réel danger. En revanche, les seniors ne doivent pas hésiter à demander conseil à leur médecin. Le médecin pourra les aider à améliorer leurs aptitudes : vision, audition, souplesse de la nuque, etc.

Les comités départementaux de l'association Prévention routière organisent des journées « seniors » permettant à ces derniers d’exposer les difficultés qu’ils rencontrent. L'objectif : conduire le plus longtemps possible en sécurité. Au programme, des conseils d’ordre médical, mais aussi des conseils sur les stratégies de conduite à adopter ou encore des conseils pour choisir un véhicule bien adapté. Certains comités leur proposent également un parcours. Il ne s’agit en aucun cas de les sanctionner mais de leur apporter des conseils personnalisés.

Pour participer à une journée senior, il suffit de contacter le comité de l’association Prévention Routière de son département. Les adresses sont sur le site de l’association : www.preventionroutiere.asso.fr

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.