A compter du 1er juillet prochain tous les conducteurs devront posséder un éthylotest.

Ethylotest
Ethylotest © Association prévention routière

Par Emmanuel Renard de l'Association Prévention routière

L’alcool est la 1ère cause de mortalité sur les routes de France aujourd’hui, devant la vitesse.

L’éthylotest permet de s'auto-évaluer en cas de doute avant de prendre le volant. Ce test, à usage unique, indique si l'alcoolémie est positive, c’est-à-dire supérieure ou égale à 0,5 gramme par litre de sang.

Cette mesure s’adresse à :

  • "Tout conducteur d'un véhicule terrestre à moteur, à l'exclusion d'un cyclomoteur, doit justifier de la possession d'un éthylotest, non usagé, disponible immédiatement" c'est-à-dire l’ensemble des conducteurs à l’exception des cyclomotoristes
  • Cet éthylotest devra ne pas avoir été utilisé au préalable, ne pas être périmé (date prévue par le fabricant, notée sur l’emballage), être "disponible", c'est-à-dire à portée de main du conducteur, et être certifiée (norme NF)
  • Nous conseillons d’avoir 2 éthylotests à disposition
  • L’obligation prendra effet à compter du 1er juillet 2012 et les conducteurs pourront être sanctionnés à partir du 1er novembre 2012.
  • Le défaut de présentation immédiate de l'éthylotest en cas de contrôle des forces de l’ordre sera sanctionné, d’une amende de 11€.
  • Les conducteurs étrangers, comme tous les conducteurs en circulation sur les routes françaises, sont évidemment concernés par cette obligation.

Il est possible de s’en procurer dans la plupart des pharmacies, parapharmacies et grandes surfaces mais également sur internet (et notamment sur le site ethylotestez-vous.com). Quel que soit le circuit de distribution choisi, il est impératif de veiller à ce que votre produit soit certifié NF.

Un éthylotest chimique (dit ballon) coûte entre 1 et 2 euros.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.