L’association Prévention Routière et Bébéconfort viennent de réaliser une enquête terrain auprès d’enfants de 0 à 10 ans passagers de voiture qui montre que 2 enfants sur 3 sont toujours mal protégés en voiture.

siège enfant
siège enfant © Joymaster - wikimédia

C’est d’autant plus accablant qu’il y a 20 ans qu’est entrée en vigueur l’obligation d’installer les enfants de moins de dix ans voyageant en voiture dans des systèmes de retenue adaptés à leur morphologie et à leur poids. Paradoxalement ce résultat constitue néanmoins un progrès. En 2007, une enquête similaire révélait que 80 % des enfants étaient mal protégés, aujourd’hui ils ne sont plus, si l’on peut dire, que 66 %. Mais on ne peut évidemment pas se satisfaire d’un tel résultat.

6% des enfants ne sont pas attachés du tout.

Et parmi les enfants de moins de 10 ans les plus exposés sont les plus fragiles, c’est-à-dire les tout petits, qui sont les plus touchés en cas d’accident.

  • Au cours de 5 dernières années, 235 enfants de moins de 10 ans ont été tués alors qu’ils étaient passagers de voiture et près de la moitié de ces enfants avait moins de 3 ans.
  • Et plus les enfants sont petits, plus les accidents de voiture sont fatales : Au cours de ces cinq dernières années, 48 bébés de moins d’un an sont morts dans un accident de voiture soit plus de 20 % des moins de 10 ans tués en voiture.

Cette mortalité élevée chez les plus jeunes est due, bien sûr, à la fragilité des tout petits qui sont atteints plus gravement lors des chocs, mais elle est due aussi aux erreurs de mise en place des dispositifs de retenue et aux défauts d’installation des enfants dans les sièges auto.

Par Paul Barré

En partenariat avec l'Association Prévention Routière

Logo Prévention routière
Logo Prévention routière © Radio France
Les invités
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.