A deux-roues ou en voiture, il est indispensable de rouler assuré. Nous faisons un point ce matin sur les besoins en assurance sur la route avec L'Association prévention Routière

Vignette d'assurance
Vignette d'assurance © radio-france

Qu’est-ce que l’assurance obligatoire ? C’est ce qu’on appelle plus communément l’assurance au tiers. Elle désigne l’assurance en responsabilité civile. En cas d’accident, elle indemnise les dommages causés aux tiers, c’est-à-dire aux autres usagers et éventuels passagers de votre véhicule.

Suis-je couvert par cette assurance ? Attention cette assurance ne couvre pas les dommages que vous subissez (matériels ou corporels) lorsque vous êtes responsable de l’accident. Pour bien s’assurer, il faut choisir des garanties correspondantes à ses besoins (dommage/collision, incendie, vol…)

Qu’est-ce que je risque en cas d’absence de contrat d’assurance ?

  • Rouler sans être assuré est un délit sanctionné d’une amende de 3750 euros, une suspension ou une annulation de permis pendant 3 ans, l’immobilisation voire la confiscation du véhicule, et d’autres peines complémentaires (travail d’intérêt général, obligation de suivre un stage de sensibilisation à la sécurité routière...).

  • A la souscription du contrat, l’assuré doit répondre exactement aux questions posées par l’assureur (formulaire de déclaration de risque) ;

  • En cours de contrat, l’assuré doit déclarer tous les changements dans sa situation (nouveau conducteur,perte de tous les points au permis...). Cette déclaration doit être envoyée à l’assureur par lettre recommandée

Il ne faut pas signer la vignette assurance (carte verte Il s’agit d’une idée fausse qui ressort régulièrement. En revanche, l’apposition de la vignette est obligatoire. A défaut, que se passe-t-il ? Soit vous avez simplement oublié de remplacer cette vignette sur votre pare-brise, vous risquez une amende de 35€ et devrez présenter l’attestation d’assurance aux forces de l’ordre dans un délai de 5 jours. Soit vous ne pouvez présenter cette attestation dans un délai de 5 jours suite à la 1ère interpellation. Vous risquez alors une amende de 135€.

Par Benedicte Pilet, responsable du service information technique et juridique, à l'Association Prévention Routière

Logo Prévention routière
Logo Prévention routière © Radio France
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.