Même si l’automobile n’est pas le moyen de transport idéal pour les femmes enceintes, la grossesse n’empêche pas de voyager en voiture ni même de conduire… à condition de prendre certaines précautions.

On prétend que la ceinture de sécurité pourrait écraser le fœtus en cas d'accident, qu’elle pourrait provoquer un décollement du placenta …

De nombreuses idées reçues circulent sur les dangers présumés de la ceinture de sécurité pour le fœtus. En réalité, la ceinture de sécurité correctement positionnée protège efficacement à la fois la maman et le bébé. Dans les cas d’accidents de la route concernant des femmes enceintes, c’est plus souvent la mort de la mère qui entraîne la mort du fœtus. La ceinture de sécurité correctement portée réduit de 84% le risque que le fœtus soit tué ou gravement traumatisé lors d'un choc !

Tout est dans l’art et la manière de s’attacher. La sangle abdominale de la ceinture ne doit surtout pas être positionnée sur le ventre mais au dessous, le plus bas possible, pour qu’elle prenne appui sur les os du bassin. Quant à la sangle diagonale, celle qui part de l’épaule, elle doit passer entre les seins puis bien sur le côté.

Précautions particulières à prendre :

Il faut :

  • éviter de partir les journées de grands départs classées rouges et les jours de forte chaleur.

  • s’arrêter tous les 100 km ou toutes les heures pour se dégourdir les jambes, aller aux toilettes et boire un peu d’eau.

ne pas rouler plus de 3 heures par jour.

  • éviter au maximum les secousses liées à la route ou à véhicule en mauvais état. les secousses et vibrations ne sont pas dangereuses en soi, mais risquent de provoquer des contractions.

  • ne pas oublier le coussin que l’on cale un coussin au creux des reins pour apaiser les douleurs dorsales.

  • Enfin pour un long trajet ou si la future maman est fatiguée ou proche du terme, il vaut mieux opter pour le train.

Conduire en étant enceinte :

Conduite et grossesse ne sont pas incompatibles pour les courts trajets.

Il faut limiter si possible les déplacements et ne pas conduire sur les longues distances.

Enfin un dernier conseil, après un accident la future maman doit consulter son médecin afin qu’il l’examine. Même s’il n’y a pas de blessure, le bébé peut souffrir du choc à plus ou moins long terme.

Par Paul Barré en partenariat avec L'association Prévention Routière

LOGO PREVENTION ROUTIERE
LOGO PREVENTION ROUTIERE © Radio France
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.