Ce lundi, Mathias Deguelle reçoit Laurent Gaudé (prix Goncourt 2002 des lycéens, prix Goncourt 2004), pour son dernier roman "Danser les ombres", à paraître chez Actes Sud ;il a lui-même invité ce soir, Ernest Pignon-Ernest, artiste plasticien, l'un des initiateurs de l'art urbain.

Danser les ombres (Actes Sud)

Danser les ombres
Danser les ombres © Radio France

Quatrième de couverture :

En ce matin de janvier, la jeune Lucine arrive de Jacmel à Port-au-Prince pour y annoncer un décès. Très vite, dans cette ville où elle a connu les heures glorieuses et sombres des manifestations étudiantes quelques années plus tôt, elle sait qu’elle ne partira plus, qu’elle est revenue construire ici l’avenir qui l’attendait. Hébergée dans une ancienne maison close, elle fait la connaissance d’un groupe d’amis qui se réunit chaque semaine pour de longues parties de dominos. Dans la cour sous les arbres, dans la douceur du temps tranquille, quelque chose frémit qui pourrait être le bonheur, qui donne l’envie d’aimer et d’accomplir sa vie. Mais, le lendemain, la terre qui tremble redistribue les cartes de toute existence… Pour rendre hommage à Haïti, l’île des hommes libres, Danser les ombres tisse un lien entre le passé et l’instant, les ombres et les vivants, les corps et les âmes. D’une plume tendre et fervente, Laurent Gaudé trace au milieu des décombres une cartographie de la fraternité, qui seule peut sauver les hommes de la peur et les morts de l’oubli.

Ernest Pignon-Ernest (Gallimard)

André Velter

Ernest pignon ernest
Ernest pignon ernest © Radio France

Résumé :

Présentation des oeuvres de l'artiste, réalisées de 1966 à nos jours dans le monde entier, de Charleville à Ramallah en passant par Alger. Ses expériences artistiques visent à insuffler un caractère éphémère et poétique aux lieux, souvent extérieurs, qu'elles investissent, évoquant des drames de l'époque actuelle, des destinées individuelles ou des figures mythiques.

Dans les prisons de Lyon (Delpire)

Dans les prisons de Lyon
Dans les prisons de Lyon © Radio France

Résumé :

Les anciennes prisons Saint-Paul et Saint-Jean, désaffectées en 2009, sont les sujets de cet ouvrage dans lequel les auteurs tentent de rendre la mémoire des lieux et des anciens prisonniers à l'aide de photographies et de peintures. Accompagne une exposition à la Galerie Fait & cause à Paris.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.