Mathias Deguelle reçoit la psychanalyste et philosophe Anne Dufourmantelle pour son ouvrage'Puissance de la douceur' (édits: Payot-rivages) accompagnée de la romancière et essayiste Belinda Cannone pour 'Petit éloge du désir ' (édits Gallimard Folio).

Anne Dufourmantelle
Anne Dufourmantelle © Radio France

Puissance de la douceur

La douceur est une énigme. Incluse dans un double mouvement d'accueil et de don, elle apparaît à la lisière des passages que naissance et mort signent. Parce qu'elle a ses degrés d'intensité, parce qu'elle a une force symbolique et un pouvoir de transformation sur les êtres et les choses, elle est une puissance.

En écoutant ceux qui viennent me confier leur détresse, je l'ai entendue traverser chaque expérience vécue. En méditant son rapport au monde, il apparaît que son intelligence porte la vie, la sauve et l'accroît.

Petit éloge du désir
Petit éloge du désir © Radio France

Petit éloge du désir .

« Un jour que tu devais rejoindre un amant désiré (tu te trouvais sur une île), pour passer quarante-huit heures avec lui, le temps a été si mauvais qu'aucun bateau ne partait. Tu peux mobiliser des ressources insoupçonnées lorsque ton désir est menacé par les circonstances : tu as réussi aussitôt à trouver un petit avion privé pour franchir la mer qui vous séparait. Le pilote amateur, enchanté d'avoir une raison de voler, ne t'a réclamé que le prix de l'essence. Ce souvenir te ravit toujours : tu te reconnais bien dans cette extrême et soudaine efficacité qui te permet de trouver un avion pour ton désir. »

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.