Mathias Deguelle reçoit Patrick Grainville pour la parution de son ouvrage 'Bison ' (édits:Seuil) accompagné de Tony Souliè .

Bison
Bison © Radio France

Quatrième de couverture: Philadelphie, 1828. Promis à une belle carrière d'avocat et de peintre mondain, George Catlin voit une délégation d'Indiens se rendre à Washington pour négocier des traités. Il est ébloui par la superbe des cavaliers. Bientôt, le peintre renonce à ses portraits de citadins huppés, il quitte sa femme, sa ville, son confort, enfourche son cheval pour galoper le long du Missouri et du Mississippi à la rencontre de dizaines de tribus. La grande prairie est vierge. Nuls colons, nuls cow-boys. Des millions de bisons. Catlin est le premier à saisir sur le vif, armé de sa palette et de son pinceau, l'épopée des Indiens. Il réalise d'inoubliables portraits, recueille une incroyable moisson d'objets, son fameux «musée indien» qui fascinera quelques années plus tard George Sand et Baudelaire.

Bison raconte le séjour de Catlin chez les Sioux, les aventures d'un village et de ses héros singuliers. L'imagination vient volontiers à la rescousse du document pour recréer, incarner le grand rêve de cet Américain sans préjugés, de ce fou d'Indiens, luttant pour sauvegarder leurs visages magnifiques et condamnés.

Golden Gate
Golden Gate © Radio France

Voyageur invétéré, Tony Soulié délaisse son atelier parisien six mois par an pour partir en quête de paysages extrêmes. Les agrandissements en noir et blanc des photographies prises lors de ses voyages constituent le point de départ de sa création. De retour à l’atelier, Tony Soulié oxyde, rehausse, vernit ses tirages et révèle un univers nouveau. Ainsi naissent les photo-peintures.

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.