Mathias Deguelle reçoit l'écrivaine Jeanne Benameur pour son ouvrage "Profanes" (éditions "Actes Sud") accompagnée de son fils Guillaume Bourain auteur du blog "Remises en causes".

Jeanne Benameur, "Profanes"
Jeanne Benameur, "Profanes" © éditions Actes Sud

Quatrième de couverture :

Ancien chirurgien du coeur, il y a longtemps qu’Octave Lassalle ne sauve plus de vies. À quatre-vingt-dix ans, bien qu’il n’ait encore besoin de personne, Octave anticipe : il se compose une “équipe”. Comme autour d’une table d’opération – mais cette fois-ci, c’est sa propre peau qu’il sauve. Il organise le découpage de ses jours et de ses nuits en quatre temps, confiés à quatre “accompagnateurs” choisis avec soin. Chacun est porteur d’un élan de vie aussi fort que le sien, aussi fort retenu par des ombres et des blessures anciennes. Et chaque blessure est un écho. Dans le geste ambitieux d’ouvrir le temps , cette improbable communauté tissée d’invisibles liens autour d’indicibles pertes acquiert, dans l’être ensemble, l’élan qu’il faut pour continuer. Et dans le frottement de sa vie à d’autres vies, l’ex-docteur Lassalle va trouver un chemin. Jeanne Benameur bâtit un édifice à la vie à la mort, un roman qui affirme un engagement farouche. Dans un monde où la complexité perd du terrain au bénéfice du manichéisme, elle investit l’inépuisable et passionnant territoire du doute. Contre une galopante toute-puissance du dogme, Profanes fait le choix déterminé de la seule foi qui vaille : celle de l’homme en l’homme.

Présentation du blog "Remises en causes":

Il n'est une surprise pour personne que d'affirmer que nos sociétés traversent une crise. On l'a dit "économique" ou "financière", là où il semblerait que le principal malaise soit lié à la conception que l'humanité a d'elle même. Qu'est ce qui aujourd'hui fait sens dans la société ? Y a t il encore un projet commun définissable ? Pourquoi avons nous parfois cette sensation de tendre toujours plus vers l'absurde ? Loin de vouloir militer pour une idéologie ou une autre, Remises en Causes se propose simplement d'analyser des rouages et fonctionnement de la société sur des thèmes précis (rapport au travail, à soi, aux autres, à la technologie, au monde etc.) de manière à ce que chacun puisse y accéder et se forger son opinion avec quelques éléments concrets pour comprendre les logiques à l'oeuvre. Partant de la constatation que beaucoup n'osent pas développer une réflexion pour de nombreuses raisons (manque de temps, aspect parfois dissuasif des productions estampillées "intellectuelles" (livres, émission, revues), manque de confiance en soi etc.), le blog se veut d'être accessible à tous, avec pour chaque sujet divers format de consultation : le blog, un pdf à imprimer pour ceux qui préfèrent lire sur papier, une émission de radio à écouter en streaming ou à télécharger pour pouvoir par exemple écouter le contenu chez soi ou dans les transports en communs. Pour chaque article de nombreuses sources seront citées afin de permettre au visiteur d'approfondir une réflexion sur un sujet qui l’intéresse. Enfin, la particularité sera de partir d'un élément de la vie quotidienne qui semble anodin afin d'en démonter les mécanismes à la manière d'un horloger et de voir ainsi ce qu'il peut nous révéler de beaucoup plus large sur notre rapport à la société. Le premier sujet part de l'analyse d'un lipdub, pour ensuite aborder les raisons et les techniques qui peuvent pousser des entreprises à vouloir à tout prix provoquer un enthousiasme sans borne chez leurs employés.

Les liens

Le blog "Remises en causes" de Guillaume Bourain

Les invités

Les références

L'équipe

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.