Mathias Deguelle reçoit Antoine de Baecque pour son ouvrage 'La traversée des Alpes : esssai d'histoire marchée ' (édits : Gallimard) accompagnée du géographe Jean-Louis Tissier .

===========

La traversée des Alpes : essai d'histoire marchée
La traversée des Alpes : essai d'histoire marchée © Radio France

La traversée des Alpes

Essai d'histoire marchée

Le 6 septembre 2009, Antoine de Baecque se lance sur le GR5, un sac de dix-sept kilos sur le dos, pour un mois de randonnée solitaire à travers les Alpes, depuis le lac Léman jusqu'à la Méditerranée : six cent cinquante kilomètres, trente mille mètres de dénivelée, sept à neuf heures de marche quotidienne. De cette aventure, il a tiré un exercice d'histoire expérimentale mêlant études savantes sur les Alpes et l'aménagement de la montagne et recherche personnelle, « par les pieds », attentive au corps.

L'auteur raconte la genèse du GR5, tantôt chemin de pèlerinage, tantôt sentier commercial ou de contrebande, draille de la transhumance ou voie militaire. Il montre comment il s'est constitué en emblème, remontant à ses pionniers randonneurs, suivant ses « aménageurs », proposant une typologie de ses usages et une sociologie de ses usagers. De plus, il fait le récit au jour le jour de cette « grande traversée des Alpes » qu'il a désiré éprouver lui-même.

Il résulte de cette expérience une forme originale d'écriture de l'histoire, un essai d'histoire marchée . Née de l'avancée du randonneur, celle-ci rend compte de la progression le long d'un sentier et, dans la foulée, plonge dans l'histoire même de ce sentier, les strates multiséculaires laissées par les circulations alpines passées. Ainsi permet-elle au lecteur lui-même de suivre, au rythme de la marche, le chemin qui va dans la montagne.

Anthologie
Anthologie © Radio France

Deux siècles de géographie française.Marie-Claire Robic, Jean-Louis Tissier et Philippe Pinchemel. Cette anthologie rassemble près de 100 textes attestant de la manière de faire des géographes français et des multiples questions qu’ils posent sur le monde. Géographes-voyageurs, encyclopédistes, universitaires, fondateurs ou rénovateurs, théoriciens ou praticiens de l’espace : on a cherché ici à rendre compte de la curiosité qui, toujours, les anime. Comment ce monde est-il habité, transformé, vécu, imaginé, mais aussi construit par la réflexion, par le discours et par l’image ? Partie prenante des sciences sociales, la géographie développe ses méthodes et ses styles pour interroger les rapports des individus et des sociétés à la nature, à l’espace et aux Autres. Dans une visée pédagogique, les textes proposés à l’analyse sont accompagnés de notices qui contextualisent à la fois l’auteur et l’œuvre de référence.ette anthologie rassemble près de 100 textes attestant de la manière de faire des géographes français et des multiples questions qu’ils posent sur le monde. Géographes-voyageurs, encyclopédistes, universitaires, fondateurs ou rénovateurs, théoriciens ou praticiens de l’esp ace : on a cherché ici à rendre compte de la curiosité qui, toujours, les anime. Comment ce monde est-il habité, transformé, vécu, imaginé, mais aussi construit par la réflexion, par le discours et par l’image ? Partie prenante des sciences sociales, la géographie développe ses méthodes et ses styles pour interroger les rapports des individus et des sociétés à la nature, à l’espace et aux Autres. Dans une visée pédagogique, les textes proposés à l’analyse sont accompagnés de notices qui contextualisent à la fois l’auteur et l’œuvre de référence. Collection : CTHS Géographie

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.