Mathias Deguelle reçoit Jérôme Deschamps directeur du théâtre national de l'Opéra-Comique pour ' Foie de morue et café au lait ' (édit:Les Presses de la Renaissance) accompagné de l'acteur et metteur en scène Michel Fau pour 'Demain il fera jour' d'Henry de Montherlant au Théâtre de l’œuvre.


Foie de morue et café au lait
Foie de morue et café au lait © Radio France

Résumé:

Avec la passion et l'humour qui le caractérisent, Jérôme Deschamps nous raconte sa vie si riche, évoque des souvenirs parfois douloureux de manière très intime, rend un vibrant hommage aux artistes qui ont tant compté pour lui – Jacques Tati, Antoine Vitez, Patrice Chéreau... – et nous parle de son combat infatigable pour rendre la culture accessible à tous.

Demain il fera jour

À l'affiche depuis le 20 AVRIL 2013

Demain il fera jour
Demain il fera jour © Radio France

Note du metteur en scène :

Montherlant est un auteur à succès quand il écrit "Demain il fera jour" en 1949, mais ce drame dérange, le sujet est délicat et pesant, le public de l'époque n'a sans doute pas très envie d'entendre parler de collaboration et d'épuration ; on parle même d'interdire la pièce ! Au travers de l'histoire de cet avocat qui a plaidé pour un allemand pendant la guerre et qui ne veut pas que son "bâtard" entre dans la Résistance, Montherlant nous parle de l'ambigüité et de l'inconscience humaine sous l'occupation, mais ce qui nous heurte avant tout c'est le manque d'amour entre cet homme odieux, étriqué et sclérosé et sa femme délaissée, égarée et envoutée par son instinct maternel ; entre ce bourgeois misanthrope et cette femme de douleur leur fils non reconnu est sacrifié ; Montherlant rejoint la tragédie antique ! On a souvent reproché à cet auteur comme à Racine, de ne pas respecter les genres ; il y a un humour amer dans cette tragédie en veston, une férocité proche de Thomas Bernhard et un lyrisme précieux ; ce drame de la lâcheté se termine en vertige métaphysique!

Michel Fau

Les liens

Théâtre de l'oeuvre

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.