« Comme une ruine soudaine, la saison des fuites qui allait advenir, la ligne de démarcation, cette guerre où l’on verra des régionaux traquer d’autres régionaux jusqu’aux gogues des sous-quartiers. » Kossi Efoui. Dans « Solo d’un revenant » paru aux éditions du Seuil, le Togolais kossi Efoui revient en poète et en grand romancier dans une ville fantôme mais bien réelle hélas, une ville hantée par les spectres d’un génocide. Moi, c’est à Beyrouth où se tenait le Salon du Livre Francophone que j’ai rencontré Kossi Efoui, l’heureux lauréat,et heureuse, je ne l’étais pas moins, du grand Prix des 5 continents. Ensuite, histoire de balayer devant notre propre porte, Xavier Pestuggia enquête sur les déchets nucléaires que nous avons la fâcheuse habitude d’expédier le plus loin possible, en Russie pour ne rien vous cacher. En deuxième heure, histoire de rendre hommage à un grand écrivain disparu, la rediffusion du très beau et terrible entretien que nous avait accordé Jacques Chessex récemment, à l’occasion de la parution chez Grasset de son ultime et bouleversant récit « Un juif pour l’exemple » Au cinéma, histoire de ne pas oublier que le verbe fut avant l’image, l’Américain Richard Kelly porte à l’écran « The Box », une nouvelle fantastique de Richard Matheson. The Box, énigmatique et terrifiant à souhait, sort en salle ce mercredi et Richard Kelly sera le dernier invité de cette Cosmopolitaine.

DECHETS NUCLEAIRES Des déchets nucléaires issus de nos centrales sont acheminés en Russie chaque année. Officiellement, on demande aux Russes de nous retraiter ces matières dangereuses, officieusement, on se débarrasse à bon compte de déchets encombrants. C’est le journaliste Eric Guéret, qui a révélé cette affaire dans un très bon documentaire intitulé « Déchets, le cauchemar du nucléaire ». Xavier Pestuggia l’a rencontré au Festival du vent à Calvi en Corse, où le film sera projeté cet après-midi…

invité(s)

Richard KELLY

Né à Newport News, en Virginie, Richard Kelly grandit dans la modeste ville de Midlothian et obtient une bourse pour étudier le cinéma à l'Université de Californie du Sud (USC). Après avoir réalisé deux courts métrage très remarqués The Goodbye place et Visceral Matter, Richard Kelly s'investit , en 2002, dans un premier long métrage très remarqué Donnie Darko, l'histoire d'un jeune adolescent de 16 ans, interprété par Jake Gyllenhaal, doté d'une imagination sans bornes. Auteur du script de Domino (2005), Richard Kelly repasse derrière la caméra avec Southland Tales, fable post-apocalyptique qui lui permet de réunir Dwayne Johnson, Sarah Michelle Gellar et Seann William Scott. Très attendu, le film est présenté en compétition, lors du Festival de Cannes 2006, où il reçoit un accueil si tiède que le metteur en scène se voit obligé de revoir sa copie. Même remonté, southland Tales ne bénéficie pas d'une sortie en salles en France, et passe directement par la case "DVD", début 2009. La même### programmation musicale

Jean-Louis MURAT

COMME UN INCENDIE ### MIG

DHIKRAYAT ### EIFFEL

A TOUT MOMENT LA RUE ### Bebel GILBERTO

SUN IS SHINING ### THE HEAVY

SHORT CHANGE HERO ### Arthur H.

CHEM-CHEMINEE ### Sassou & Togo TEMPO

EVI ### Sophie HUNGER

WALZER FÜR NIEMAND ### ANIS

DANS TES YEUX

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.