Hakan Günday

hakan Gundai
hakan Gundai ©

Né à Rhodes en 1976, Hakan Günday a trente-huit ans et vit à Istanbul. Francophone pour avoir suivi son père diplomate à Bruxelles et y avoir fait ses études, il s’est passionné pour Voyage au bout de la nuit de Céline, qui a beaucoup influencé son écriture et son regard sur le monde. Hakan Günday est l’auteur de huit romans. Son livre Kinyas et Kayra , publié en 2000, est considéré comme le premier roman underground en Turquie. Son premier livre traduit en français, D’un extrême l’autre (Galaade, 2013) a reçu le prix du meilleur roman de l’année 2011 en Turquie. Finaliste du Prix Lorientales 2015, Ziyan (Galaade, 2014) a reçu le Prix France-Turquie 2014. Auteur de best-sellers en Turquie, Hakan Günday représente désormais la littérature turque à l’international.

Encore, Hakan Gunday, Ed. Galaade

encore H Gunday
encore H Gunday ©

Sélection Prix Médicis étranger 2015

Gazâ vit sur les bords de la mer Egée. Il a 9 ans quand, à peine sorti de l’école, il devient passeur de clandestins. Il travaille avec son père Ahad, ainsi que les frères Harmin et Dordor, commandants des bateaux qui emmènent les migrants en Grèce. Pendant des années, Gazâ et Ahad entreposent dans un dépôt cette marchandise humaine, ces individus qui viennent de parcourir plusieurs milliers de kilomètres. Jusqu’au jour où Gazâ cause la mort d’un jeune Afghan du nom de Cuma, le seul être humain qui ait fait preuve d’un peu d’humanité envers lui. Dès lors, dans ce monde violent et désabusé, Gâza ne cesse de penser à Cuma et conserve précieusement la grenouille en papier qu’il lui avait donnée – ce qui n’empêche pas Gazâ de transformer le dépôt en terrain d’observation des dynamiques de domination et de devenir le tortionnaire des clandestins qui ont le malheur de tomber entre ses mains. Cependant, un soir, tout bascule et c’est désormais à lui de trouver comment survivre…

Les clandestins montaient dans la caisse du camion et, après un voyage de deux cents kilomètres, ils montaient à bord des bateaux et se perdaient dans la nuit…

.

Yorgos Lanthimos

Y Lanthimos
Y Lanthimos ©

Né en 1973 à Athènes, Yorgos Lanthimos est un metteur en scène de théâtre chorégraphe, plasticien et cinéaste de nationalité grecque. Très réputé dans son pays d'origine pour la singularité de son travail, il a acquis une reconnaissance internationale grâce à "Canine ", son troisième long-métrage en tant que réalisateur. son dernier film, The Lobster, a obtenu le Grand prix du Jury à Cannes en 2015.

The Lobster : « Le Homard » troisième film du très dérangeant Yorgos Lanthimos, est une recette de grand chef un peu barré cependant. Dans une société où être célibataire est un crime, David ( interpreté par un Colin Farell bedonnant et méconnaissable) se rend dans un établissement mi palace mi camp de concentration aux règles aussi absurdes qu’implacables. C’est qu’ici chacun dispose de 45 jours pour convaincre l’autre, femme ou homme, de s’apparier fissa avec lui… Faute de quoi il sera transformé en animal de son choix. Etourdissant de drôlerie, jouissif et sombre à la fois, «The lobster » nous parle au fond d’amour romantique… Comment aimer vraiment, comment aimer l’autre plus que soi-même ? Le film a été justement couronné à Cannes par le Prix de Jury.

Paula Jacques

The Lobster

Lobster
Lobster ©

Synopsis:

Dans un futur proche…

Toute personne célibataire est arrêtée, transférée à l’Hôtel et a 45 jours pour trouver l’âme soeur. Passé ce délai, elle sera transformée en l'animal de son choix. Pour échapper à ce destin, un homme s'enfuit et rejoint dans les bois un groupe de résistants ; les Solitaires

The Lobster (le homard), Bande annonce

.

Au cours de l'émission vous aurez pu écouter ce titre: « Ti en afto pou to lene agapi » par Sophia Loren & Tonis Maroudas

Cosmopolitaine est désormais en partenariat avec l'excellent mensuel culturel Transfuge. Nous recevons ce jour sa Rédactrice en chef littérature, Oriane Jeancourt Galignani, qui nous présente le nouveau numéro de novembre.

.

 Oriane Jeancourt Galignani
Oriane Jeancourt Galignani © Fanny leroy

.

hakan Gundai
hakan Gundai ©

Les liens

Cosmopolitaine page facebook

Transfuge - Magazine culturel - Littérature et Cinéma

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.