Salut à vous cosmopolitaines et cosmopolitains fidèles ! Depuis combien d’années au rendez-vous du cinéma et de la littérature du monde entier ? Combien, dix, douze ans peut-être, que du bonheur pour moi de vous retrouver pour de nouvelles aventures. Cosmopolitaine tous les dimanches et puis la reprise une fois par mois du cycle Exils « Destin d’Ecrivain » enregistrée en direct sur la scène du Théâtre de l’Odéon. Un cycle consacré cette année aux écrivains anglo-saxons, Scott Fitzgerald, James Joyce, James Baldwin et la romancière Anaïs Nin, en ouverture le 7 octobre avec la participation de Catherine Millet, de Amira Casar.

Aujourd’hui les amis, côté cinéma, je vous propose de découvrir « Ilo Ilo » le premier film, très maitrisé d’un jeune cinéaste né à Singapour, Antony Chen, qui a reçu à Cannes la Caméra d’or. « Ilo Ilo » tout en délicatesse, nous raconte sur fond de crise économique en Asie, une histoire d’amour entre deux êtres solitaires et délaissés, Jiale un petit garçon odieux et Térésa sa nounou « importée » des Philippines. Une histoire banale, pas très originale comme dit la chanson, sauf que s’y mêlent des thèmes essentiels, l’enfance, l’immigration et le grand désarroi des classes moyennes, déboussolées par la crise financière de 1997. « Ilo Ilo » sort en salle mercredi prochain et Anthony Chen sera le second invité de cette Cosmopolitaine.

S’il y a un livre qui m’a enchantée dans cette rentrée littéraire, combien riche et intéressante, c’est « Le Dernier Seigneur de Marsad » le roman de Charif Majdalani qui vient de paraître au Seuil

Interprète : Marie-Louise Baud

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.