Millefeuille de Nouri Bouzid
Millefeuille de Nouri Bouzid © Radio France
A 68 ans, **Nouri Bouzid** le plus engagé et partant, le plus courageux des cinéastes tunisiens revient une fois encore sur la condition des femmes en pays musulman. « **Millefeuille** » met en scène deux cousines. L’une porte le voile, l’autre pas. Mais toutes deux, Aicha 27 ans, et Zaineb 21 ans, cherchent à se soustraire au carcan religieux et familial dans une Tunisie qui fait marche arrière toute sur les libertés acquises par les femme sous Bourguiba. Aussi, lorsque le printemps tunisien passe sous leurs fenêtres, Aicha et Zainab se lancent dans une forme de résistance personnelle, inventive, où la ruse serait le meilleur moyen de gagner la guerre sans avoir à la faire. Un thème rebattu oui, mais le subtil, le délicat Nouri Bouzid déjoue si bien les clichés qu’avec Millefeuille, wallah ! Il est au sommet de son art. Le film, couronné dans plusieurs festivals, sort en salle mercredi et Nouri Bouzid est le second invité de cette Cosmopolitaine. Vous connaissez Susan Fletcher ? Vous avez lu peut-être « Un bûcher sous la Neige », ou bien « Avis de Tempêtes » ? non . Mais vous avez certainement entendu parler de « la Fille de l’Irlandais », son troisième roman vendu chez nous à cinquante mille exemplaires, oui ? Bon. Quoiqu’il en soit, son dernier roman « Les Reflets d’Argents » publié par Plon, a tout simplement emballé, captivé, subjugué Marie Madeleine Rigopoulos. Interprète : Marie-Louise Baud
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.