« Je suis condamnée à mort par contumace, disait Fariba Hachtroudi, romancière et militante contre le régime des mollah. Je suis condamnée à mort, mais un jour, je rentrerai en Iran, pas clandestinement cette fois. Par la grande porte. Avec mon identité ? Et sans tchador. Promesse tenue. « A mon Retour d’Iran » son récit essentiel parait aux éditions du Seuil et Fariba Hachtroudi est la première invitée de cette Cosmopolitaine. « Recherche anciens officiers de la Stasi et collaborateurs officieux pour interviews. Publication en anglais anonymat et discrétion assurée ». C’est une petite annonce passée en 96 en ex RDA par Anna Funder, journaliste australienne en poste à Berlin et, ça parait incroyable, mais oui, ca donne « Stasiland » le roman vrai de la police secrète de l’ex-Allemagne de l’Est. « Stasiland » parait aux éditions Héloïse d’Ormesson et Anna Funder est la 2ème invitée de cette Cosmopolitaine. Ensuite, cinéma avec un film venu d’Allemagne lui aussi « Le Libre Arbitre » de Mathias Glasner. Une histoire forte, donc éprouvante : la descente aux enfers d’un violeur récidiviste, Théo, en lutte contre ses démons intérieurs, tiens bonjour M le Maudit. « Le Libre Arbitre » est déjà en salle et Mathias est notre invité de 15 heures. What else ? comme dirait notre Clooney préféré, eh bien le portrait multi-facettes d’une actrice de cinéma, de théâtre, de peinture, de ballets, et de la chanson tsigane, çà ira comme çà ? J’ai nommé Rona Hartner et c’est une séquence signée Caroline Ostermann. Salut les amis et bienvenue, nous sommes avec vous jusqu’à 16 heures.

Caroline OSTERMANN : Portrait de la chanteuse roumaine Rona HARTNER. Energie, c'est le maître mot, la ligne directrice de Rona Hartner, actrice vedette de Gadjo Dilo, c'est la comédienne de cinéma, de théâtre, la peintre, la danseuse...et la chanteuse qui sort son nouvel album dans quelques mois. Caroline Ostermann l'a rencontrée.

invité(s)

Anna FUNDER

Née à Melbourne en 1966, Anna Funder vit à Sidney. Elle a été avocate internationale et productrice radio et télévision. Stasiland a reçu le BBC Samuel Johnson Prize for Non-Fiction. Stasiland est le roman de la Stasi, la redoutable police secrète de l'Allemagne de l'Est. Malgré la chute du mur de Berlin, cette terrible époque hante encore victimes et anciens agents. Au fil des histoires nées de sa collection de témoignages, Anna Funder nous entraîne au coeur d'un régime camisole et nous plonge dans le folie de ces années Stasi où triomphe la délation. Elle expose un pays figé dans la peur, un monde où la vie n'est jamais privée.### Fariba HACHTROUDI

Après des années d'exil et de militantisme à Paris, Fariba Hachtroudi est retournée, clandestinement d'abord, puis finalement officiellement, en Iran. Ce dernier voyage est un exercice de funambule. Elle accepte les risques physiques et le face à face avec les services secrets iraniens. A son retour en France, l'attendent les criti### programmation musicale

Mary ROOS

BLAUER MONTAG ### Pablo GAD

BLOOD SUCKERS ### KAOLIN

SUR LE COEUR ### DUFFY

MERCY ### Stacey KENT

CES PETITS RIENS ### TALKING HEADS

PSYCHO KILLER ### BAZBAZ

LES ECHECS ### NAAB

OMKELTOUM ### liens

La Stasi en chiffres

Dans un dossier en ligne sur le site d'Arte.### Une présentation de Stasiland

Le site du musée de la Stasi

Ce musée est situé à Berlin, dans les locaux de l'ancienne Stasi. Site en anglais.### Sur le site de la BPI

Une courte biographie de Fariba Hachtroudi.###

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.