Au cinéma, une perle rare sortie de l’oubli « Garbo Talks ». « A la recherche de Garbo » c’est le titre français du film tourné en 1984 par Sydney Lumet. Chef d’œuvre de délicatesse et d’humour, c’est aussi le film le plus méconnu du grand Lumet, disparu en avril dernier à l’âge de 88 Ans. Estelle Rolf, interprétée par la divine Anne Bancroft, une humaniste militant pour un monde meilleur, livre à l’hôpital son dernier combat contre une tumeur au cerveau. Elle exige de son fils, l’infortuné Ron Silver, de rencontrer enfin son idole, l’insaisissable, la recluse, la fugitive Greta Garbo. Ne dirait-on pas un conte de Capra revu et corrigé par Woody Allen ? Ca et beaucoup d’autres choses exquises et adorables. « A la recherche de Garbo » est déjà sur vos écrans et c’est avec Pierre Murat, critique au Masque et la plume et à Télérama, entre autres, que nous vous prouverons que s’il y a un film à voir cette semaine, c’est celui-ci, absolument.

Un objet bien difficile à définir dans cette rentrée littéraire. Insolite, morbide, exaltant, lyrique, dérangeant, apocalyptique, baroque, minimaliste, fascinant, insupportable, indispensable… J’ai nommé « Repas de Morts », le troisième roman de Dimitri Bortnikov, qui paraît aux éditions Allia. Bonjour Dimitri ? Yeux ronds ? Ecrit en français. Déjà reçu à Cosmopolitaine « Le Syndrome de Fritz » Noir sur Blanc. Etc.

Les références
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.