Benjamin Avila. Dans son premier long métrage, "Enfance Clandestine", Benjamin Avila porte un regard singulier sur la dictature en Argentine. Le regard de l'enfant qu'il était à sept ans, en 79, lors de son retour à Buenos Aires après des années d'exil. Retour clandestin car ses parents, des révolutionnaires, ont décidé de reprendre la lutte contre la junte militaire. Retour périlleux où à chaque instant, l'enfant, qui fréquente l'école, la rue, les copains sous un faux nom, risque de faire arrêter sa famille. Enfance Clandestine a la force émotionnelle du témoignage mais aussi la séduction d'une fiction parfaitement mise en scène. Le film sort en salle mercredi prochain et Benjamin Avila sera le second invité de cette Cosmopolitaine.

Interprète : Marie-Louise Baud

Mais d'abord, Kate Summerscale pour son roman "La déchéance de Mrs. Robinson" paru chez Bourgois.

Interprète :Marie-Louise Baud

CD: Melingo "Pequeno Paria"

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.