Bonjour, bonne année les amis, et bienvenue à cette première de 2OO8, avec en première heure, une spéciale autour des lauréats récompensés cette année par le prix Fémina. Cécile Ladjali, romancière, enseigne les lettres en banlieue où fleurissent langage, vocabulaire et syntaxe des cités. Partant de son expérience, elle se demande, désolée, si les adolescents parlent encore le francais ? Est-ce que la ghettoïsation des corps ne se traduirait pas aussi par la ghettoïsation des esprits ? « Mauvaise Langue », entre réflexion humaniste et polémique, paru au Seuil, a obtenu le Prix Fémina pour la défense de la langue française et Cécile Ladjali est la première invitée de cette Cosmopolitaine. C’est une mauvaise passe que traverse la famille que Edward St Aubyn campe dans son roman « The Mother’s Milk », traduit en français par « Le goût de la mère ». Elégance, charme et humour pince-sans rire, pour cette chronique familiale où les parents, tentent en vain, de ne pas répéter les erreurs endurées par la faute de leurs propres parents. « Le Goût de la Mère » paru chez Christian Bourgois a obtenu le Femina du meilleur livre Etranger et Edward St Aubyn est le 2ème invité de cette Cosmopolitaine. Le reportage, en début de deuxième heure : encore une histoire de famille. Xavier Pestuggia s’est intéressé au destin insolite, côté filiation, de Leïla Ferrault. Au cinéma, le film qui nous a interpellées Miss Christine Haas et moi-même, questionnées même et laissées un peu pantoises, quoique séduites finalement, c’est « L’ile », le dernier opus du Russe Pavel Lounguine. Crime et chatiment par le biais de l’expérience mystique, « L’ile » marque une étonnante rupture, thématique et esthétique, le traitement de l’image est sublime, chez l’auteur de « La Noce » ou de « Un Nouveau Russe ». L’île sort en salle mercredi prochain et Pavel Lounguine est le dernier invité de cette Cosmopolitaine.

Xavier PESTUGGIA : Leïla FERRAULT

invité(s)

Edward SAINT AUBYN

Edward St. Aubyn est né à Londres en 1960. Il est l’auteur de Point de fuite (2002) et d’une trilogie autobiographique (Peu importe, Mauvaise nouvelle, Après tout) sur les années Thatcher qui a été encensée par la critique. Son dernier roman, "Le Goût de la mère", faisait partie de la dernière sélection du plus prestigieux prix littéraire britannique, The Man Booker Prize 2006.### Pavel LOUNGUINE

L'ïle conte la saga d'un jeune marin assassin devenu moine pour expier son crime. Lounguine traite ici à la fois du problème de la rédemption et de la résurgence religieuse consécutive à la chute du communisme dans une Russie "déconstruite".### Cécile LADJALI

Agrégée de lettres modernes, Cécile Ladjali a trente six ans. Elle est professeur dans un lycée de Seine-Saint-Denis et à la Sorbonne Nouvelle. Elle est aussi l'auteur de trois romans parus chez Actes Sud et d'un essai avec George Steiner. La langue est un code, avec ses lois, sa grammaire, et qui les ignore ou le### programmation musicale

Stevie WONDER

FOR ONCE IN MY LIFE ### Kata NASH

FOUNDATIONS ### Pink MARTINI

SYMPATHIQUE ### Thomas DUTRONC

J'AIME PLUS PARIS ### Charlie PALOMARES

BOOGALOO SABROSO ### AMSTERDAM KLEZMER BAND

LIMONCHIKI ### DARC

J'IRAI AU PARADIS ### Hubert-Félix THIEFAINE & Paul PERSONNE

AVENUE DE L'AMOUR

L'équipe

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.