Salut et bienvenue à Cosmopolitaine qui fait sa rentrée avec joie et même une grande, grande allégresse à vous retrouver, pour la neuvième année, oui Cosmopolitaine a neuf ans cette année, tant mieux, quand on aime on ne compte pas. Voilà, je vous aime, c’est dit, et maintenant passons aux choses pratiques. Le programme, le programme ! Au programme : littérature et cinéma étrangers avec trois invités, plus les chroniques de Pascale Rose pour la littérature, Christine Haas pour le cinéma, plus les reportages réalisés alternativement par Xavier Pestugia et Caroline Osterman. Rasant les murs, simulant la paternité, régnant mais ne gouvernant pas, détrôné et contesté par la famille nucléaire, le père méditerranéen né de la cuisse de Jupiter serait une espèce en voie de disparition, un archétype en tout cas franchement ignoré, méprisé et délaissé par les ethnologues et les historiens. Mais le voici ce pater familias enfin rétabli dans sa splendeur révolue et ses misères actuelles, grâce à François Caviglioli, journaliste et écrivain d’origine corse. Dans un essai tonique, nourri de tendresse et de ressentiment, François Caviglioli nous dévoile enfin l’histoire secrète du père méditerranéen. « Le Grand Absent » le livre, paraît aux éd J.C. Lattès et François Caviglioli est le premier invité de Cosmopolitaine. Après le père méditerranéen, son fils, enfin un spécimen de fils assez calamiteux, je précise. Quadragénaire, mais encore puceau, ancien islamiste et arriviste de toujours, Mohamed Ben Moktar, mais appellez-le plutôt Baptiste Toquard, vous lui ferez plaisir, a la ferme intention, tournant le dos aux siens, d’entrer dans le monde occidental, celui où l’on peut sans remords ni sanction se vautrer dans le stupre, la luxure et la fornication. Y parviendra-t-il ? Vous le saurez en lisant « La vie Sexuelle d’un Islamiste à Paris » de Leila Marouane. C’est le dernier roman, audacieux et hilarant, voire assez provocateur de Leila Marouane, une jeune femme née en Algérie mais sans Dieu ni maître et elle nous le prouve livre après livre. La Vie Sexuelle d’un Islamiste à Paris » vient de paraître chez Albin Michel et Leila Marouane est la deuxième invitée de Cosmopolitaine. En deuxième heure, du cinéma, pour ne rien changer à nos bonnes habitudes. Un monument du cinéma mondial a disparu, fin Juillet, Ingmar Bergman, je ne vous apprends rien. Mais de retour des vacances nous avons eu envie, avec Christine Haas de revenir sur son œuvre, la puissance et l’originalité, la modernité aussi de son œuvre. Un coffret Dvd vient de sortir qui propose plusieurs films de Ingmar Bergman, nous vous en parlerons et, attention, document à ne manquer, nous vous ferons entendre un entretien avec Liv Ullman, la lumineuse interprète du maitre, son ex-femme devenue son amie, sa complice, sa confidente, la dernière actrice du dernier film-testament de Bergman, « Sarabande ». Le reportage, enfin pour couronner ce beau dimanche. Xavier Pestuggia se pose et pose aux intéressés les questions qui fâchent : pourquoi diable devons-nous remonter jusqu’à nos ancêtres les Gaulois pour prouver notre franche francitude, seul moyen paraît-il d’obtenir le certificat administratif de conformité nationale. Il s’agit, en un mot comme en cent, de la course d’obstacles que constitue aujourd’hui l’obtention d’une carte d’identité française. Voilà les amis, nous sommes en direct avec vous jusqu’à 16 heures.

Xavier PESTUGGIA :Sur l'obtention de la carte d'identité.

invité(s)

François CAVIGLIOLI

Journaliste, grand reporter au Nouvel Observateur.### Leila MAROUANE

programmation musicale

BJORK

PAGAN POETRY ### Charlélie COUTURE

JACOBI MARCHAIT ### Gnawa DIFFUSION

OMBRE-ELLE ### Marc GAUVIN

NADJA ### BUIKA

MI NINA LOLA ### DAPHNE

MUSICAMOR ### liens

La Vie sexuelle d'un islamiste à Paris

Sur le site spécial rentrée littéraire d'Albin Michel, un dossier consacré au nouveau roman de Leïla Marouane.### Leïla Marouane

Bio-bibliographie sur le site DzLit consacré à la littérature algérienne.### Le Grand absent

Présentation de l'ouvrage de François Caviglioli sur le site des éditions Jean-Claude Lattès.###

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.