Pour assister aux prochains enregistrements (les lundis soirs à 20h00), inscrivez-vous surY2x1YmZyYW5jZWludGVyQHJhZGlvZnJhbmNlLmNvbQ==

Haïfaa al Mansour. Retenez bien ce nom inscrit d’ores et déjà dans les annales du cinéma. Haïfaa al Mansour, 38 ans, née en Arabie saoudite est une pionnière. Première femme cinéaste de son pays où les salles de cinéma sont interdites, elle y est aussi l’unique cinéaste, tous sexes confondus (mon Dieu qu’ai-je dit là ?) que compte le royaume des wahhabites. Son premier film « Wadjda », l’histoire d’une ado rebelle, effrontée et qui doit ruser pour parvenir à ses fins (il y aurait presque de l’autobiographie là-dedans) Wadjda donc, ajoute le courage à un véritable, un intense talent de cinéaste. Couronné à Venise par le Prix de la Critique Internationale, allez voir Wadjda (déjà en salle) et écoutez bien l’entretien exclusif pour Cosmopolitaine de Haïfaa al Mansour.

Interprète : Marie-Louise Baud

Mais auparavant, tout de suite encore une femme remarquable et puissante pour son roman « C’est fort la France », paru chez Gallimard.

Bonjour Paule Constant, ça vous va ? Remarquable et puissante ?

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.