Helen Oyeyemi

Helen Oyeyemi
Helen Oyeyemi © Ed galaade

Eléments de parcours

Née en 1984, Helen Oyeyemi a grandi à Londres et vit aujourd'hui à Prague. Jeune auteur prodige, elle a écrit son premier livre à dix-neuf ans. Le blanc va aux sorcières , son troisième roman, a paru aux éditions Galaade en septembre 2011. Récompensée par le prix Somerset Maugham et acclamée en France comme à l’étranger par la presse, elle est considérée comme l’une des dix artistes qui comptent au Royaume-Uni, et fait partie de la liste 2013 des meilleurs jeunes espoirs de la littérature britannique établie par la revue Granta . Mister Fox est son quatrième roman

Entretien réalisé par Marie-Madeleine Rigopoulos et traduit par Michel Zlotowski.

Boy snow bird, Helen Oyeyemi, Editions Galaade

boy snow bird Galaade
boy snow bird Galaade © Ed galaade

Personne ne m’avait jamais prévenue au sujet des miroirs, de sorte que je les ai appréciés durant longtemps, les croyant fiables. Je me cachais entre eux en en plaçant deux face à face de sorte que, debout au milieu, j’étais réfléchie à l’infini dans l’un et l’autre sens. Beaucoup, beaucoup de moi. Quand je me dressais sur la pointe des pieds nous étions toutes dressées sur la pointe des pieds, à tacher de voir la première d’entre nous, et la dernière... Je ressentais le reflet sur mon épaule comme un tapotement. J’étais avec lui dans les termes les plus intimes, comme n’importe quelle petite nouille trop seule pour être difficile avec ses fréquentations.

New York, 1950, elle a vingt ans quand elle fuit un père qui la maltraite. Elle s’appelle Boy Novak. Arrivée dans une petite ville du Massachusetts, elle fait la connaissance d’Arturo Whitman, qui vit avec son étrange petite fille, Snow. Boy épouse Arturo. Tout semble aller bien, jusqu’au jour où ils mettent au monde leur fille, Bird, un très beau bébé « de couleur ». Ainsi la naissance de Bird met-elle au jour les origines afro-américaines des membres de la famille Whitman, jusqu’alors passées inaperçues à cause de la blancheur de leur peau. Une belle-mère, une jeune Snow, des miroirs, tous les éléments sont dès lors réunis pour une habile réécriture d’un conte bien connu.

Anca Damian

Anca Damian
Anca Damian © Fanny leroy

Eléments de parcours

Anca Damian a étudié la direction de la photographie à l’Académie de Théâtre et Cinéma de Bucarest ; elle est également diplômée d’un doctorat en Cinéma et Média. Elle a occupé le poste de directrice de la photographie sur deux longs-métrages et plusieurs documentaires. Elle réalise son premier long-métrage Rencontres croisées en 2008. Le voyage de M. Crulic (2011), son second long-métrage, est un documentaire d’animation sélectionné dans plus de 150 festivals internationaux parmi lesquels Locarno, BFI London, Annecy, Copenhague, Pusan et le New Directors/New Films de New York. Le film reçoit plus de 35 prix internationaux, notamment le Cristal du long métrage au Festival du Film d’Animation d’Annecy en 2012. Son troisième film, Un été très troublé (2013) est primé à trois reprises par l’Union des réalisateurs roumains. La Montagne Magique , documentaire d’animation, est son quatrième long-métrage.

Comme l’a dit un critique du journal Le monde, Le film est polymorphe parce que la vie est polymorphe… si on regarde le roman de Don quichotte, qui est une référence pour moi, lui aussi emprunte plusieurs formes. C’est l’histoire d’un homme qui ne voulait pas vivre sa vie en pyjama mais souhaitait donner sens à sa vie en se conduisant en héros …» Anca Damian

La montagne magique, documentaire d'animation de Anca Damian

la montagne magique affiche
la montagne magique affiche ©

Synopsis Polonais réfugié à Paris dans les années 60, la vie aventureuse de Adam Jacek Winkler prend un tournant radical dans les années 80. Se rêvant chevalier du 20ème siècle, Jacek quitte la France pour combattre les soviétiques aux côtés du commandant Massoud en Afghanistan.

La bande annonce, le film sort en salle le 23/12/2015

Orianne Jeancourt Galignani, Rédactrice en chef Littérature du Magazine Transfuge, avec qui Cosmopolitaine est partenaire, vient nous présenter son dernier numéro.

Oriane Jeancourt
Oriane Jeancourt © Fanny leroy

Transfuge janvier 2016
Transfuge janvier 2016 ©

.

Chez nous tout se fait à l'enthousiasme !

Les liens

Cosmopolitaine page facebook

Transfuge - Magazine culturel - Littérature et Cinéma

Les références

L'équipe

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.