Un avion dans le ciel…Une barque sur la mer de Chine… Une vache qui tombe du ciel. La barque qui coule sous le poids de la vache. Tels sont les ingrédients surréalistes du destin qui se noue entre deux personnes aux antipodes l’une de l’autre : Jun, un jeune Chinois paumé dans Buenos Aires et Roberto, le quinqua quincaillier maniaque et pas franchement porté à l’hospitalité. « El Chino » c’est une comédie pleine de charme et d’humanité, signée par l’Argentin Sebastian Borenzstein et interprétée par Ricardo Darin , oui, la grande star du cinéma argentin. Vous vous souvenez sans doute de « Dans ses Yeux » ? Oscar du meilleur film étranger ? Eh bien c’était à lui ces yeux là, verts profonds et mystérieux, au point que les Américains l’aurait surnommé « Mister The Look ». Clin d’oeil, c’est le cas de le dire à Lauren Bacall. Bon, cela étant, « El Chino » est déjà sur vos écrans et à cette occasion Ricardo Darin m’a accordé un entretien comment dire…des plus séduisants.

Mais tout d’abord, c’est Janet Skeslien Charles que j’ai le plaisir d’accueillir pour son roman « LES FIANCEESD’ODESSA », paru chez Liana Lévi

Interprète : Marie-Louise Baud

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.